Métiers manuels: vers un retour en force

Les métiers manuels reviennent au goût du jour
Les métiers manuels reviennent au goût du jour

 




 

Longtemps peu considérés, les métiers manuels font aujourd’hui leur grand retour. Grâce au savoir-faire français, ces métiers sont aujourd’hui reconnus dans le monde entier. Il existe de nombreux métiers manuels où l’on peut gagner beaucoup d’argent en exerçant sa passion.
Ils sont accessibles grâce à un CAP de deux ans ou un baccalauréat professionnel qui se prépare en trois ans.

Les métiers manuels qui recrutent:

Parmi les métiers manuels qui recrutent le plus en France, le métier d’agent de maintenance est celui qui dispose du plus d’offres c’est même un des métiers qui est le plus recherché sur le marché ouvert par sa polyvalence. Le métier de cuisinier est également très recherché et semble gagner beaucoup en popularité porté par certaines émissions tv (top chef).  Enfin nous citerons les métiers de garagiste, mécanicien aéronautique, serveur et plombier chauffagiste extrêmement demandés également.

Les métiers manuels qui payent:

Les métiers manuels sont souvent sous évalués et pas payés à leur juste niveau de compétence, cependant  certains sont de plus en plus prisés avec des salaires qui semblent être un peu réévalués. C’est le cas des métiers de boucher ou boulanger, ces métiers très exigeant sont accessibles avec un cap mais permettent un déroulement de carrière pouvant mener à des salaires proches de 2500 à 3000 € bruts en tant que chef de rayon. De même le métier d’électricien et du BTP en général peuvent en fin de carrière conduire à des postes de chef de chantiers très bien rémunérés.

Les métiers de l’industrie mécanique:

Les industries mécaniques recherchent de nombreux ouvriers qualifiés. Dans ce secteur, vous avez la possibilité de travailler dans de nombreux domaines tels que la plasturgie, la fonderie ou l’automobile. De plus, la constante demande d’innovation amène à reconnaître le talent des ouvriers à qui l’on demande de plus en plus de précision dans leur travail. L’industrie mécanique est l’un des secteurs qui recrutent le plus.

Les métiers de l’art:

Les métiers de l’art sont certainement les métiers manuels les plus difficiles d’accès. Cela s’explique à la faible demande d’emploi du marché. Afin de percer dans ce secteur, outre une bonne formation, il est nécessaire de posséder un certain talent. Néanmoins, le monde de l’art est très vaste. Cela va en effet de l’architecture d’art jusqu’à la mode, avec par exemple des métiers de brodeurs, maroquiniers et bijoutiers

Les métiers de l’alimentation:

Des artisans dans les métiers de bouche sont aujourd’hui assez recherchés par les recruteurs. Que vous soyez cuisinier, boucher, ou boulanger-pâtissier, vous aurez toutes les chances de trouver un emploi. Il existe deux grands types de métiers de bouche :
Les métiers artisanaux
Les métiers de la restauration

Les métiers artisanaux concernent plus la gestion de commerce de proximité tels que des boucheries ou des boulangeries, alors que les métiers de la restauration sont des métiers exercés en équipe, en salle ou en cuisine.

De plus, les métiers de bouche sont très bien représentés dans le concours du meilleur ouvrier de France tous les trois ans.

Les métiers du bâtiment:

Le bâtiment a connu des moments difficiles ces dernières années, mais semble revenir dans la course des métiers manuels par excellence. Néanmoins, il y a certains métiers qui sont plus demandés que d’autres en 2020. Parmi ceux-ci, on retrouve les électriciens et les plombiers ainsi que les ouvriers du gros oeuvre, chargés de construire les bâtiments.
Si la force physique est votre atout, et que construire vous passionne, n’hésitez pas à vous former dans le gros œuvre, de nombreuses entreprises recherchent ces types d’ouvriers.

Longtemps dé-considérés, les métiers manuels commence aujourd’hui à être reconnus à leur juste valeur. Si de nombreux préjugés subsistent encore sur ce type de métiers, ils sont de plus en plus rares et paradoxalement l’explosion du numérique semble redorer le blason de professions jusque la considérées banales et dégradantes. Un article du monde parle même de reconversion dans ces métiers y compris par des diplômes en bac+5 déçus de leur cursus et désireux d’entreprendre un métier concret et valorisant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*