articles

Grille de salaire en métallurgie : classes, groupes d’emploi etc…

Métallurgie

 

Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF



Selon les chiffres publiés par l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) en 2023, la grille salariale dans le secteur de la métallurgie a connu une évolution notable. La hausse moyenne des salaires a atteint 2,5% par rapport à l’année précédente, une progression significative qui témoigne de l’importance croissante de ce secteur dans l’économie française. Mais qu’en est-il en 2024 ? Quels sont les facteurs qui influencent cette dynamique salariale ? Comment se positionne la France par rapport à ses voisins européens ? Nous avons mené notre enquête sur la grille salaire métallurgie 2024 pour vous apporter toutes les réponses.

La Convention collective nationale de la métallurgie (IDCC 3248)

La Convention collective nationale de la métallurgie (IDCC 3248) a été signée le 7 février 2022, et prendra effet le 1er janvier 2024. Cette convention a pour objectif de simplifier et améliorer l’accessibilité des dispositions pour les salariés et entreprises de la métallurgie, en unifiant les 76 conventions collectives au niveau territorial. Parmi ces conventions, on retrouve celles des industries métallurgiques du Rhône, de la région parisienne, de la Gironde et des Landes, des ingénieurs et cadres de la métallurgie, de la sidérurgie, ainsi que de nombreux accords autonomes.

  • La nouvelle CCN de la Métallurgie prévoit des dispositions concernant
  • la mutuelle et la prévoyance,
  • la sécurité au travail,
  • l’égalité professionnelle avec la réduction des écarts de rémunération,
  • la formation professionnelle,
  • le dialogue social incluant la représentation et la participation des salariés.

Ces informations sont fondamentales pour les acteurs du secteur de la métallurgie en France, qu’ils soient employés ou employeurs.

Les classes et groupes d’emplois

La nouvelle convention repose sur une classification a 2 axes en Classes et en Groupes d’emploi.

Pour évaluer et classifier les postes, les employeurs adoptent une approche structurée en plusieurs étapes. Initialement, ils utilisent un référentiel fondé sur six critères essentiels :

  • complexité,
  • savoir,
  • autonomie,
  • impact,
  • leadership / coopération,
  • aptitude à communiquer.

Chaque critère est évalué selon dix niveaux d’exigence.

Ensuite, cette évaluation détaillée permet d’attribuer des scores par critère, dont l’agrégation conduit à la classification des emplois. Ce processus aboutit à la répartition des postes en 18 catégories d’emplois, organisées à leur tour en 9 groupes (de A à I).

Les postes de cadre sont spécifiquement identifiés dans les groupes F à I, suivant cette méthodologie conventionnelle.

 
 


 

La grille de salaire métallurgie 2024

Groupe d’emplois Classe d’emplois Salaire brut
Révisés
Non cadres A 1 21 700€
2 21 850€
B 3 22 450€
4 23 400€
C 5 24 250€
6 25 550€
D 7 26 400€
8 28 450€
E 9 30 500€
10 33 700€

Quel impact sur les conditions de travail et les avantages sociaux

En plus de la révision de la grille salariale, la nouvelle convention collective de la métallurgie apporte des changements significatifs en matière de conditions de travail et d’avantages sociaux. L’objectif est d’offrir un environnement de travail plus sécurisé et équitable pour tous les travailleurs du secteur.

Par exemple, la convention met l’accent sur la sécurité au travail, un aspect capital pour les travailleurs de la métallurgie, souvent exposés à des risques élevés. Elle prévoit également des dispositions pour la réduction des écarts de rémunération, visant à promouvoir l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans le secteur. La métallurgie étant loin de faire partie des métiers préférés par les femmes.

En ce qui concerne les avantages sociaux, la convention prévoit des dispositions concernant la mutuelle et la prévoyance. Cela signifie que les travailleurs de la métallurgie bénéficieront d’une meilleure couverture en cas de maladie, d’accident ou de décès. La convention met l’accent sur la formation professionnelle, offrant aux travailleurs de meilleures opportunités de développement de carrière.





Une garantie de maintien de salaire

Il faut souligner le travail des syndicats qui ont réussi à négocier une garantie de maintien de salaire. Cet accord assure que, malgré l’application de ces nouveaux textes, aucun salarié ne verra son salaire diminuer. Cette garantie est fondamentale pour rassurer les salariés lors de cette période de transition.

Concernant l’entrée en vigueur de cette nouvelle grille, elle était initialement prévue pour le 1er janvier 2030 pour les entreprises de 500 salariés et moins. Cependant, une autre négociation a permis de réduire ce délai pour les entreprises de 150 salariés maximum, à condition que l’augmentation de la masse salariale soit de +2,5% pour au moins 25% de l’effectif.

Le maintien de la prime d’ancienneté, une victoire pour les salariés

Un autre point d’importance de cette nouvelle convention collective est le maintien de la prime d’ancienneté. Cette prime, véritable récompense de la fidélité des salariés, sera désormais accessible également aux nouveaux salariés. Le montant de cette prime pour les salariés déjà embauchés restera équivalent, voire supérieur à celui dont ils bénéficiaient jusqu’à présent.

Une nouvelle prime d’invention

Enfin, last but not least, cette nouvelle convention collective prévoit la création d’une nouvelle prime d’invention d’un montant minimal de 300 euros. Cette mesure, très attendue, vise à encourager l’innovation dans le secteur de la métallurgie. Les primes pour le travail en équipe successibles, le travail habituel de nuit, le travail exceptionnel de nuit et le travail du dimanche ou d’un jour férié sont également maintenues.

La rémunération dans la métallurgie et les primes

 



Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF













A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter