BTP : formations, débouchés et salaires

métiers du BTP formations et débouchés

Le BTP fait partie des premiers secteurs pourvoyeurs d’emploi en France. Les récentes préoccupations environnementales ont d’ailleurs permis l’augmentation de la demande d’emploi à ce niveau. Exercer ou entreprendre dans le BTP nécessite le suivi préalable d’une formation en lien avec la fonction spécifique que l’on désire occuper. Mais avant de prendre une telle décision, il convient d’analyser de façon approfondie, le catalogue de formations proposées, les débouchés et les salaires de ce secteur.

Quelles sont les formations proposées en BTP ?

Environ 93 % des 628 439 entreprises qui officient en France appartiennent au secteur du Bâtiment. Elles emploient au total près de 1 146 000 personnes. Chacune d’elles possède une formation particulière reçue dans le but d’exercer un des nombreux métiers mis à leur disposition. Parmi les différentes formations proposées aux étudiants ayant choisi le BTP, on retrouve :

  • La formation professionnelle Bâtiment Travaux Publics,
  • La licence Pro Bâtiment et Travaux Publics,
  • Le Master spécialisé Bâtiment et Travaux Publics,
  • Le DUT Bâtiment et Travaux Publics,
  • Le BTS Bâtiment,
  • Le BTS Travaux Publics,
  • Le BTS Géomètre Topographe.

Outre ces formations proposées, les étudiants désireux de se tourner vers le BTP peuvent aussi opter pour le cycle ingénieur. Ils devront alors intégrer une école d’ingénieurs afin d’obtenir un diplôme de niveau Bac +5. Pour des raisons d’authenticité et de validation du diplôme, il est recommandé de choisir un cycle ingénieur bénéficiant de l’accréditation de la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI).

La validation de votre formation en BTP passe par la tenue d’un stage en entreprise. Toutefois, si vous suivez une formation en alternance, vous êtes exempt d’un tel régime. Car, vous avez la possibilité d’acquérir une expérience de façon parallèle à vos études. Il vous faudra pour cela signer un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation avec une entreprise.

 

Utiliser un logiciel dédié aux artisans du bâtiment en tant que professionnel du BTP

Les formations reçues et les expériences vécues vous permettront de vous adapter un tant soit peu à la progressive digitalisation du BTP. En tant qu’artisan ou entrepreneur BTP, il est même judicieux de recourir à un logiciel dédié afin de fournir des prestations de qualité. C’est le moyen idéal pour bien gérer et organiser les différentes tâches à effectuer. Parmi les logiciels fiables disponibles dans cette catégorie, on retrouve Obat. Réputé pour sa prise en main facile, il vous procure de nombreux avantages. Ces derniers concernent plusieurs domaines de votre activité. Nous pouvons citer par exemple les devis, les factures, les acomptes, les avoirs, la personnalisation des documents et les relances d’impayés. Avec ce logiciel, c’est toute votre activité et son organisation qui sont positivement impactées. Pour comprendre de manière plus étendue cette question, vous avez la possibilité d’en savoir plus ici ou de vous documenter auprès de professionnels du BTP.

Ce type de logiciel intuitif vous permettra de gagner un temps précieux. Vous aurez en effet la possibilité de réutiliser les lignes et modèles d’anciens devis, de dupliquer des documents en un seul clic, de calculer vos marges en temps réel sans jamais faire d’erreur de calcul, de gérer automatiquement vos acomptes et de créer des avoirs d’annulation ou partiels en toute simplicité. Vous aurez par ailleurs accès à des bibliothèques d’ouvrage conséquentes, à la possibilité de personnaliser vos documents (ajout de votre logo et en-tête, couleurs, gras…).

Ces logiciels ergonomiques généreront et rempliront de manière automatique vos attestations de TVA, que vous pourrez joindre par mail avec vos devis. Vous aurez également la possibilité de faire signer vos devis directement en ligne, par la signature électronique et projeter ainsi une image moderne de votre entreprise. Les outils de relance d’impayés vous faciliteront aussi grandement la tâche en vous envoyant des notifications.

De plus, le logiciel est accessible depuis votre mobile, votre tablette ou votre Mac, puisque le logiciel Cloud vous promet des données accessibles où que vous soyez. Vos données sont par ailleurs 100% sécurisées.

En plus du choix de la formation pour un étudiant s’orientant vers le BTP, il est aussi nécessaire de s’interroger sur les débouchés post-formation. Le site internet https://www.letudiant.fr vous fournira des détails approfondis à ce propos.

Quels sont les débouchés consécutifs à une formation en BTP ?

Les formations en BTP étant variées, elles conduisent à plusieurs débouchés. À titre illustratif, un étudiant en BTP peut exercer des métiers tels que :

  • Agent de maîtrise,
  • Maçon,
  • Menuisier,
  • Chef chantier,
  • Maître d’œuvre,
  • Carreleur,
  • Ingénieur,
  • Charpentier,
  • Plombier,
  • Peintre,
  • Serrurier,
  • Conducteur de travaux,
  • Plâtrier.

Chacun de ces métiers fait appel à une qualification précise. L’exercice de certains d’entre eux est déterminé par votre niveau d’études.

métiers du btp

Quel métier exercer dans le BTP sans le BAC ?

Il est possible que vous obteniez un emploi dans le BTP sans avoir votre baccalauréat. Parmi les métiers qui recrutent dans cette catégorie, on retrouve : la maçonnerie, la couvrerie et la peinture bâtiment. Toutefois, être maçon ne sera possible qu’en cas d’obtention d’un CAP constructeur en béton armé du bâtiment ou d’un CAP maçon. Vous pouvez également vous contenter d’un BP maçon ou d’un BP métiers de la pierre. Il en est de même pour le métier de couvreur. Pour l’exercer, vous devez avoir un CAP couvreur ou un CAP étancheur du bâtiment. Le BP couvreur et le BP étanchéité du bâtiment et travaux publics sont également admis. Par contre, pour le métier de peintre en bâtiment, il vous faudra juste un CAP peintre applicateur de revêtements.

Quel métier exercer dans le BTP avec un Bac professionnel ?

Parmi les métiers qui recrutent dans le BTP après un baccalauréat professionnel, celui d’électricien du bâtiment est le plus en vue. Chaque année en France, près de 9500 emplois sont créés dans ce secteur. Le recrutement à ce niveau prend en compte la formation suivie et les aptitudes du candidat. Pour maximiser vos chances d’obtenir un emploi, vous devez être titulaire d’un CAP réalisation d’ouvrages électriques ou d’un Bac professionnel électrotechnique.

Quel métier exercer dans le BTP avec un niveau Bac +2/Bac +3 ?

Avec un Bac +2 ou un Bac +3 vous pouvez exercer plusieurs métiers dans le domaine du BTP. Vous pouvez par exemple être chef chantier, conducteur de travaux ou chef d’équipe BTP. Le plus important dans l’un ou l’autre de ces cas, c’est d’avoir un diplôme de niveau Bac +2 ou +3. Vous pouvez envisager obtenir un poste de chef chantier avec un BTS Bâtiment ou un DUT génie civil. Ces mêmes diplômes peuvent vous permettre d’exercer la profession de conducteur de travaux. Par contre, pour être chef d’équipe BTP, vous devez avoir un BTS Bâtiment ou un BTS Travaux Publics.

Quel métier exercer dans le BTP avec un niveau Bac +5 ?

Les métiers de cette section conviennent beaucoup plus aux étudiants issus des écoles d’ingénieur. Nanti d’un diplôme de niveau Bac +5, vous pouvez travailler comme chef de projet BIM, ingénieur BTP ou encore chargé d’affaires dans le BTP. En tant que chef projet BIM, vous serez appelé à mettre en place la stratégie BIM d’une entreprise. La seule condition pour obtenir un tel poste c’est d’avoir été formé dans une école d’ingénieurs spécialisée dans le domaine de la construction et du BTP. Cette même condition s’applique au métier d’ingénieur BTP. Par contre, pour officier en tant que chargé d’affaires dans le BTP, vous devez obtenir un diplôme d’ingénieur délivré par une grande école d’ingénieurs. En plus de ce diplôme, vous pouvez envisager l’obtention d’un Master spécialisé en gestion/management de projet.

Quel salaire peut-on gagner en exerçant dans le BTP ?

Trois critères permettent de déterminer le salaire que peut gagner un professionnel officiant dans le Bâtiment. En premier lieu, on retrouve le métier. À sa suite viennent l’expérience et la région d’habitation.

En tenant compte de ces trois critères, les rémunérations au niveau des métiers du BTP oscillent entre 19 822 € annuels en début de carrière et 37 828 € annuels en fin de carrière. Ceci équivaut à des salaires mensuels compris entre 1 272 et 2 536 €. Les chefs de chantier, les architectes et les architectes d’intérieur sont généralement les mieux payés. Leur salaire varie entre 27 000 et 38 000 €.

En somme, mieux vous êtes qualifié, plus vous gagnerez. Tenez également compte de ce facteur au moment de choisir votre formation si vous êtes intéressé par le BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*