Portage salarial : les métiers de demain

Portage salarial : les métiers de demain 1

Le portage salarial est un système que certains considèrent comme “hybride”, car il propose au consultant (ou salarié porté) de travailler en toute autonomie, tout en bénéficiant des mêmes avantages qu’un salarié classique. Les différentes entreprises expertes dans le domaine proposent un meilleur accompagnement à ces indépendants. En se rapprochant de ces sociétés, ces anciens freelances obtiendront des missions et développeront leur activité en tant que consultant. Le secteur du portage salarial est en constante évolution, si bien qu’il accueille actuellement une large variété de métiers. De nouveaux métiers font ainsi leur apparition. Focus !

Le principe de fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial a vu le jour en 1988. À l’origine, il ne concernait que les cadres seniors voulant se repositionner dans le monde du travail. En 2008, il a connu un tournant important quand la loi a modernisé le marché du travail. En 2017, une convention collective a par ailleurs été créée au bénéfice de tout utilisateur du système.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un système régi par l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015. C’est une forme particulière de contrat de travail dont les clauses se trouvent à mi-chemin entre celles à destination des professionnels avec un statut de salarié et d’indépendant. Il consiste à mettre en relation trois parties : une entreprise de portage salarial, le client et le salarié porté. Le client peut être une entreprise, une association, une administration ou même une collectivité locale.

Comment fonctionne-t-il ?

Le principe du portage salarial repose sur la mise à disposition d’un salarié pour un client. Cet employé est directement lié à l’entreprise de portage salarial qui joue le rôle d’intermédiaire et se charge de toute la gestion administrative (fiche de paie, déclarations aux organismes publics). Il est considéré comme un indépendant ou un consultant qui met son expertise au service du client. Un contrat de travail est établi, définissant les différentes clauses relatives à la collaboration entre le salarié porté et la société de portage.

Quant à la relation entre le consultant et l’entreprise cliente, elle est régie par un contrat de prestation. Les détails de la mission y figurent tels que sa description, sa durée, son coût, ses méthodes de facturation et de paiement, et tout règlement en cas de litige.

Les revenus perçus par le salarié porté

Au lieu de percevoir des honoraires, le consultant effectuera une mission à l’issue de laquelle il recevra un véritable salaire. Il sera autonome dans ses actions au quotidien (notamment commerciales et opérationnelles), tout en gardant une couverture sociale comme tout salarié. Si vous hésitez encore à abandonner votre statut de microentrepreneur ou de freelance pour devenir salarié porté, notez qu’il est possible de calculer ses revenus facilement grâce à une simulation de portage salarial disponible sur des sites dédiés. Au centre des préoccupations des salariés portés, l’existence d’un tel simulateur offre beaucoup plus d’assurance et permet d’estimer les revenus qui seront perçus en établissant un contrat avec une entreprise de portage salarial.

Les frais de gestion et les différentes charges sociales seront ainsi déduits de votre chiffre d’affaires prévisionnel afin de vous fournir une estimation précise du salaire net que vous percevrez.

portage salarial

Les avantages offerts par le portage salarial

Un indépendant peut bénéficier de divers avantages grâce au portage salarial.

Gain de temps

L’entreprise de portage salarial s’occupe de toutes les démarches administratives. Le consultant peut ainsi se concentrer sur la bonne réalisation des missions qui lui sont confiées et sur son cœur de métier. Il peut également développer son activité professionnelle en se concentrant sur son démarchage commercial de futurs clients.

Protection sociale

Bien qu’il soit indépendant dans ses missions au quotidien, le consultant est protégé. Il bénéficie entre autres de la Sécurité sociale, d’une mutuelle intéressante et d’une assurance responsabilité civile. De plus, sa cotisation pour la retraite continue. En cas de chômage, il pourra prétendre à une indemnisation comme un salarié dit classique.

Obtention de missions

Le travailleur indépendant trouvera facilement de nouveaux clients. Une entreprise de portage salarial renommée lui permettra en effet de bénéficier de sa crédibilité, de ses conseils et de son référencement.

Accès à la formation

La société de portage salarial assure un accompagnement des indépendants. Ils peuvent bénéficier de diverses formations composées de plusieurs modules spécifiques. Ces derniers leur permettront de développer leur activité et d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Le témoignage d’un salarié porté, Jérémy Allard :

« Au départ, le portage salarial était une solution provisoire. J’avais pour objectif de créer une plus grosse structure. Et comme je suis allergique à la paperasse, j’ai été rapidement séduit par ce modèle. Dix ans plus tard, je suis toujours porté salarié et j’en suis très satisfait. Cette forme d’emploi me permet de me consacrer uniquement à mon activité première : le webmarketing. La société de portage salarial s’occupe de la facturation, gère ma comptabilité… Je bénéficie des avantages du salariat tout en étant indépendant… »

Les différents métiers éligibles au portage salarial

Les nombreux avantages cités ci-dessus ont conduit à la démocratisation du portage salarial qui concerne de plus en plus de métiers

Les métiers concernés par le portage salarial

Il est devenu la meilleure solution pour plusieurs professionnels tels que les consultants, les travailleurs indépendants et les freelances. Le système de portage salarial leur permet non seulement de décrocher un emploi, mais aussi de relever des défis selon leur secteur d’activité. Les demandes des entreprises clientes concernent plusieurs secteurs et sont relatives à des besoins ponctuels.

Le portage salarial s’ouvre ainsi à tous types de métiers, sauf ceux qui se trouvent dans le domaine des services à la personne. Il constitue une alternative future dans l’exécution de divers métiers. Avoir un statut de salarié porté permet de déterminer les perspectives d’avenir d’une activité professionnelle.

Les domaines englobant ces métiers

Les métiers propices au portage salarial sont principalement ceux relatifs aux prestations intellectuelles. Ils appartiennent aux domaines :

  • des projets
  • de l’ingéniorat
  • de l’informatique
  • des ressources humaines
  • du digital et du web
  • de la formation et du coaching
  • du marketing et de la communication
  • du management et du conseil aux managers
  • de la gestion et finance
  • de l’immobilier

La liste n’est pas exhaustive, car elle peut concerner différentes autres expertises.

À qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse à tout type d’indépendant, quelle que soit sa situation. Le résultat escompté en dépend également.

Le portage salarial est ainsi très développé et concerne :

  • les cadres possédant plusieurs années d’expérience et qui projettent d’être autonomes
  • les salariés qui souhaitent réaliser une reconversion professionnelle
  • les entrepreneurs qui veulent expérimenter leurs projets avant de se lancer pour minimiser les risques
  • les freelances qui souhaitent élargir leur périmètre d’intervention
  • les consultants en formation qui veulent exercer sans numéro d’enregistrement
  • les consultants à l’échelle internationale qui souhaitent contourner les obligations lors de toute facturation
  • les retraités qui continuent à exercer une activité pour augmenter leurs revenus

Les principaux secteurs d’activité où exercent les salariés portés

Les métiers suivants sont principalement touchés par le portage salarial depuis le début du concept.

L’informatique

Les professionnels dans le secteur des nouvelles technologies, de l’informatique et des télécommunications sont les plus nombreux. Ils s’épanouissent mieux avec le statut de salariés portés. En effet, leurs conditions de travail sont plus avantageuses en tant que salariés. De plus, elles s’adaptent mieux aux exigences du métier.

L’immobilier

Les négociateurs et les commerciaux dans le domaine de l’immobilier sont souvent classifiés en tant qu’agents commerciaux. Ce statut est souvent pointé du doigt, car en tant que non salarié, leur protection est minime. Le portage salarial devient ainsi la meilleure alternative pour ces professionnels. En effet, ils bénéficient non seulement des avantages dont bénéficie un salarié, mais aussi d’une attestation et d’une carte professionnelle. Par conséquent, ils peuvent exécuter leurs missions en toute liberté et en toute sécurité.

Les ressources humaines

Les professionnels dans le domaine sont très sollicités dans la régularisation des divers problèmes relatifs aux Ressources Humaines. Leurs missions relèvent de la consultance RH ou du manager de transition. En tant que personnes externes aux entreprises clientes, ils sont jugés neutres. Leurs zones d’intervention sont larges, suivant les besoins des clients : recrutement, licenciement, gestion de conflits, réorganisation…

Le marketing et la communication

Suite au développement des nouvelles technologies et des nouveaux besoins résultant du numérique, le nombre de travailleurs indépendants attirés par ces secteurs est en constante augmentation. Les métiers ont également beaucoup évolué. Actuellement, on peut trouver des social media managers, des content managers, des data analysts ou des développeurs d’applications qui bénéficient du statut de salarié porté.

La finance

Consultant comptable et financier ou manager de transition, le travailleur indépendant est sollicité pour des missions spécifiques aux entreprises clientes. Il s’agit notamment du redressement des comptes, de la supervision des opérations de fusion-acquisition et de l’adaptation de leur stratégie commerciale face aux réalités économiques actuelles.

Le portage salarial est un secteur encore en plein essor qui permet le développement et la création des différents métiers. Il présente de nombreux avantages favorables pour tous les acteurs : l’État, les entreprises et les salariés portés. Ces derniers doivent toutefois s’améliorer de façon continue en se tournant vers les diverses formations proposées pour pouvoir répondre aux besoins ponctuels des clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*