articles

Les métiers de l’histoire de l’art

restaurateur d'art
Une filière riche culturellement et artistiquement
 
Les métiers de l'histoire de l'art 3
Réalisez votre bilan de compétences près de chez vous ou 100% à distance

✓ premier entretien gratuit ✓ accompagnement par un coach ✓ 100% pris en charge par le CPF

Et vous, pour quel métier êtes-vous destiné(e) ?

 
Les métiers accessibles avec une formation en histoire de l’art sont parfois surprenant. Si certains biens connus du grand public sont facilement identifiables, il en est d’autres auxquels beaucoup d’entre nous n’auraient même pas pensé.

Quel cursus scolaire ?

 

Le point d’entrée est la licence en histoire de l’art et archéologie, majoritairement choisie par les filières L cette licence reste accessibles par les étudiants en ES voir S. Il est néanmoins nécessaire de maitriser l’expression écrite et orale, d’apprécier l’art, d’être intéressé par la démarche scientifique, est de maitriser une langue étrangère.

Les poursuites d’études sont au choix :

– animation du patrimoine
– archéologie
– histoire de l’art
– marché de l’art
– muséologie
– préparation aux concours d’entrée des écoles du patrimoine ou de la restauration…

Sachant que les employeurs privilégient les masters sur le marché du travail.

Quels débouchés et salaires ?

 

Voici .. métiers accessibles avec une formation en histoire de l’art, n’hésitez pas à consulter les fiches métiers associées :

 
 

Fiche métier documentaliste : Pour cette profession les débouchés sont faibles, côté salaire un Gestionnaire de bases de données et de ressources documentaires peu espérer un salaire médian de 3000€ brut/mois en revanche un documentaliste sera plus proche de 2300€ brut.

Fiche métier de professeur en histoire de l’art : Peut être la profession avec les meilleurs débouchés, le salaire est celui réservé aux enseignants en fonction de l’ancienneté.

Fiche métier d’animateur culturel : Les débouchés pour ce job restent assez faibles et pour la majorité concernent des activités saisonnières. Côté salaire on est proche du SMIC pour un animateur mais il y a des possibilités d’évolution.

Fiche métier d’un responsable de galerie d’art : Les débouchés pour ce métier sont très faibles et par conséquent peu de données salariales.

Fiché métier d’un commissaire priseur : Comme pour le métier précédent les débouchés pour cette profession ne sont pas élevés mais le salaire d’un commissaire priseur est très correct.

Fiche métier d’un professeur en art plastique : De bons débouchés pour ce métier et une grille salariale alignée sur les enseignants de l’éducation nationale.

Fiche métier d’un chargé du développement culturel : Des débouchés dans la moyenne, tout comme le salaire médian qui va de 1900€ brut par mois à 2400€.

Conclusion

 

Il existe beaucoup des métiers accessibles aux étudiants en histoire de l’art, il suffit de prospecter et surtout d’accepter de rejoindre des villes riches culturellement. Certes il ne s’agit pas de la filière avec les meilleurs débouchés cependant elle permet un épanouissement et une richesse intellectuelle qui sera forcément un atout pour le recruteur.

 

Les métiers de l'histoire de l'art 4
Vous êtes en reconversion professionnelle ? Découvrez Chance, le parcours de coaching digital le plus innovant au monde pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble.

Et vous, pour quel métier êtes-vous destiné(e) ?


 


2 Commentaires

Cliquez ici pour commenter

  • Merci pour votre retour, il semble en effet que cette filière soit assez compliquée en terme de débouchés.

    Bon courage pour votre recherche d’emploi

  • Le doctorat en histoire de l’art, c’est 90% direct au rsa sauf si vous être pris à l’université ! Si non il faut ensuite PASSER un concours sans quoi vos risques de devoir postuler comme femme ménage sera grand !
    Et j’ajoute qu’on ne vous prendra même pas pour faire le ménage !
    Alors si comme moi vous venez d’un milieu modeste sans relations : fuyez ! Ou passez un concours directement après votre master. Personne ne vous dira de faire attention ! Les professeurs d’université ne préviennent pas des risques pris en s’inscrivant en thèse !

    Un docteur historien de l’art