Blog

Vétérinaires comportementalistes pour chien

homme avec un chien
 
Les humains ne sont pas les seuls à être affectés par des troubles du comportement, les animaux peuvent également en être victimes. Ces troubles sont d’origines diverses et pour en venir à bout, il est conseillé de consulter un vétérinaire comportementaliste. Ce dernier est un spécialiste qui a une excellente compréhension du comportement animal et des neurosciences. Son intervention est déterminante dans le bon rétablissement de votre animal, mais cela a un coût. Il est en effet relativement onéreux de recourir aux services d’un vétérinaire comportementaliste. La prise en charge devient plus aisée si votre animal est couvert par une assurance santé.
 

Le vétérinaire comportementaliste

 
Le vétérinaire comportementaliste est différent de l’éducateur animal. Il est avant tout un médecin qui s’est spécialisé en comportement animal et qui a obtenu un diplôme d’état. Il intervient sur les changements de comportements de la plupart des animaux, notamment ceux des chiens.

Sa formation

Il s’agit avant tout d’un vétérinaire. Pour le devenir, il faut suivre 7 ans d’études après le baccalauréat. À la fin de la dernière année d’étude, l’étudiant soutient une thèse en doctorat vétérinaire. On lui confère après la thèse le titre de Docteur vétérinaire. Un médecin vétérinaire peut ensuite se spécialiser en éthologie animale pour devenir vétérinaire comportementaliste. C’est une spécialisation qui dure 2 ans. La formation inclut 5 modules de cours avec des travaux dirigés, des consultations sous la supervision d’un spécialiste et des enseignements cliniques.

En tout, la formation des vétérinaires comportementalistes dure 9 ans, sanctionnée par un diplôme d’état.

 

Les compétences requises

 
Un bon vétérinaire comportementaliste doit disposer de certaines compétences indispensables pour son métier. La première compétence est une grande connaissance des troubles du comportement chez les animaux. Il doit aussi connaître les traitements à adopter pour chaque trouble. Il doit également maîtriser les précautions d’utilisation de chaque médicament. Enfin, il doit pouvoir mener une expertise et évaluer le niveau de dangerosité d’un animal.

Son rôle dans le traitement des animaux

En premier lieu, le rôle de cet expert est de diagnostiquer le trouble comportementaliste chez votre animal de compagnie. Ensuite, il prescrit un traitement pour régler le problème. Il peut s’agir d’un traitement médicamenteux, d’un simple dressage, ou même de thérapies comportementales. Par ailleurs, il doit maintenir un suivi de l’animal traité afin de s’assurer de l’efficacité du traitement. Après quoi, il évalue le niveau de dangerosité de l’animal. Il faut noter que vous pouvez consulter le vétérinaire comportementaliste pour prévenir des troubles de comportements chez votre chien. Il peut également vous conseiller sur la façon d’éduquer votre animal.
 

Quand faire appel à un vétérinaire comportementaliste ?

 
Vous pouvez consulter un vétérinaire comportementaliste quand vous avez des soupçons de troubles de comportement chez votre chien ou de vos autres animaux de compagnie. Ce professionnel de santé peut aussi intervenir dans l’éducation de votre animal. En réalité, il y a trois phases déterminantes pour les comportements de votre chien pendant son cycle de vie.

À l’acquisition de votre chiot, vous pouvez faire appel aux services d’un vétérinaire comportementaliste. Ce dernier va lui inculquer une bonne éducation et des règles pour faciliter votre cohabitation. Pendant la période de puberté, le comportement de votre chien change sous l’influence des modifications hormonales. Il faut donc un spécialiste pour le guider et l’orienter dans la bonne direction. En prenant de l’âge, l’animal connaît aussi des changements dans son comportement. Vous pouvez prévenir ces changements et les maîtriser avec le concours du comportementaliste animal.

Chez le chien, les troubles de comportement les plus fréquents sont :

  • un trouble du développement qui se manifeste par une difficulté d’acquisition du système de communication
  • les troubles dus à un traumatisme violent (un chien qui a perdu son maître par exemple, ou a été victime d’un accident)
  • un chiot désobéissant qui mordille beaucoup
  • un chien vieillissant avec des problèmes neurologiques comme des pertes de mémoire

 

L’assurance santé animale

 

D’entrée de jeu, il ne faut pas confondre l’assurance santé animale et l’assurance de responsabilité civile.

Comme chez les hommes, il existe aussi des assurances santé pour les animaux. Ces dernières s’occupent essentiellement de la santé de vos animaux de compagnie. Le bien-être de votre compagnon dépend surtout de la qualité des soins reçus. Mais parfois, ces derniers s’avèrent très coûteux. C’est pour cela que certaines mutuelles santé dédiées aux animaux, à l’instar de SantéVet, assurent la prise en charge de vos animaux de compagnie. Qu’il s’agisse de chiens, de chats, d’oiseaux ou de rongeurs, chaque compagnon a son type d’assurance adaptée.

En réalité, l’état de santé d’un animal est fortement lié à la qualité des soins prodigués à ce dernier. Les soins vétérinaires peuvent parfois être très coûteux et devenir un véritable poids pour le maître. Pour ne pas faire peser ces coûts sur les finances des propriétaires, une assurance animale est tout indiquée. Force est de constater que certains maîtres négligent les soins vétérinaires de leurs animaux à cause du coût trop élevé qu’ils représentent. Pourtant un chien, ou tout autre animal de compagnie fait déjà partie de la famille, et doit être bien traité.

vétérinaire comportementaliste

Qu’est-ce qu’une assurance santé animale ?

L’assurance santé animale est méconnue par bon nombre de propriétaires d’animaux. Par exemple en France, seulement 4,5 % des propriétaires de chiens et de chats sont couverts par une assurance. Vous vous posez naturellement la question de savoir comment cette assurance pourrait vous aider.

D’entrée de jeu, il ne faut pas confondre l’assurance santé animale et l’assurance de responsabilité civile. Ce sont deux choses complètement distinctes. En effet, l’assurance de responsabilité civile vous couvre pour les dommages causés par votre animal de compagnie à un tiers. C’est donc un soutien financier pour rembourser les dégâts causés par votre animal à autrui.

À l’opposé, l’assurance santé animale a pour objectif de faciliter l’accès aux soins de votre animal. Selon le cas et le type d’assurance que vous avez sélectionné, vous pouvez obtenir un remboursement partiel ou total de vos frais vétérinaires. Il s’agit le plus souvent des frais en cas de maladie, d’accident, ou pour les soins préventifs pour votre compagnon.
 

Pourquoi souscrire une assurance santé animale ?

 
Les frais médicaux de votre animal de compagnie seront particulièrement élevés en cas de maladie ou d’accident. Pour cela, lorsqu’on fait une analyse sur le long terme, il est plus bénéfique de souscrire une assurance santé animale que de rester sans rien prévoir. D’un autre côté, vous ne savez pas quand votre animal de compagnie tombera malade ou sera victime d’un accident.

En souscrivant une assurance santé animale, vous pourrez prévenir toutes ces dépenses. De plus, certaines compagnies d’assurance proposent des contrats qui prennent en compte le remboursement des frais vétérinaires de prévention de votre compagnon. Il existe même des formules spéciales selon le type d’animal que vous avez. Chaque espèce ou race d’animal présente parfois des troubles spécifiques.

vétérinaire comportementaliste
 

Quelles sont les interventions couvertes ?

 
La couverture de responsabilité civile est la première chose que font tous les propriétaires d’animaux de compagnie. Cette couverture permet le remboursement des dommages (morsures, destruction de bien, etc.) créés par votre animal de compagnie à une autre personne.

Les contrats d’assurance garantissent pour la plupart la prise en charge de votre animal en cas de maladie ou d’accident. Il s’agit des consultations et soins vétérinaires, des médicaments prescrits par le vétérinaire, des examens et analyses, des interventions chirurgicales et des hospitalisations.

Il est aussi mis à votre disposition des contrats d’assurance qui couvrent les soins vétérinaires préventifs, tels que la vaccination, la stérilisation ou encore le détartrage des dents de votre animal. Vous disposez aussi de garanties optionnelles. Ce sont des garanties que vous pouvez décider de ne pas choisir, mais qui sont très utiles. Il s’agit par exemple de la garde de votre animal si vous vous retrouvez dans l’incapacité de le faire ou encore la recherche de votre compagnon si vous l’avez perdu.
 

Qui peut en bénéficier ?

 
Les animaux bénéficiant d’une assurance santé sont généralement les animaux que l’homme utilise comme compagnon. Les plus fréquents bénéficiaires sont les chiens et les chats. Tous les assureurs animaux proposent donc une mutuelle qui prend en charge les chiens, les chats et pour certains les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie).

Cette dernière catégorie regroupe les rongeurs domestiques, les chiens de prairie et certaines espèces d’oiseaux. Il existe des assurances spéciales pour les chevaux et aussi pour d’autres animaux de compagnies plus fragiles.

La prise en charge des consultations vétérinaires comportementalistes par l’assurance

 
La consultation auprès d’un vétérinaire comportementaliste fait partie des soins vétérinaires les plus coûteux. Elle varie généralement de 90 à 150 euros, sans compter les autres frais qui en découlent. Le poids de la facture peut vous faire abandonner les soins qui sont néanmoins indispensables au bien-être de votre chien. Dans cette optique, nous vous conseillons dès à présent de souscrire une assurance santé pour chien.

Par ailleurs, il y a une possibilité que l’assurance prenne en charge les consultations chez le vétérinaire comportementaliste. Toutefois, il faut souscrire à une formule qui s’occupe de ces consultations spécifiquement. En effet, certaines formules ne prennent pas en compte cette option. De plus, la plupart des formules qui le proposent le font sous certaines conditions. Il faut que le trouble soit lié à une pathologie physique et la consultation doit avoir lieu chez un vétérinaire comportementaliste certifié, et non un éducateur canin.

Les consultations nécessaires pour les chiens dangereux ne sont généralement pas prises en compte. Aussi, le trouble doit être survenu après la souscription à l’assurance, sinon il ne sera pas pris en charge. Les formules et les conditions diffèrent fortement d’une assurance à une autre. Nous vous conseillons donc de bien comparer les offres avant de faire votre choix et de choisir une assurance qui vous offre les meilleures garanties aux meilleurs prix.

Beaucoup de propriétaires d’animaux de compagnie hésitent à souscrire une mutuelle santé pour leurs compagnons de vie. Il s’agit en effet d’un véritable pari sur l’avenir, car on ne sait jamais quand et dans quelles circonstances un animal va rencontrer des troubles de santé. Cependant, ce pari est toujours un pari réussi, car les consultations chez le vétérinaire peuvent s’avérer récurrentes et relativement nombreuses au cours de la vie d’un chien ou d’un chat par exemple.

L’apparition d’un trouble du comportement peut vous amener à consulter un vétérinaire comportementaliste de façon régulière et ainsi représenter un coût non négligeable. De façon plus générale, si vous devez être amené à réaliser des actes d’imagerie médicale plusieurs fois au cours de la vie de votre animal, vous devrez y consacrer un budget relativement conséquent. S’il vient à tomber malade ou être victime d’un accident, la facture relative aux soins médicaux et à une éventuelle intervention chirurgicale (suivie d’une hospitalisation) s’avèrera particulièrement élevée. C’est pour toutes ces éventualités que la souscription à une mutuelle santé pour animaux s’avère presque incontournable.

Bilan de compétences

Trouver une formation

➜ NUTRITION
➜ DÉCORATION D’INTÉRIEUR
➜ PETITE ENFANCE
➜ IMMOBILIER
➜ SERVICES A LA PERSONNE
➜ BIEN ETRE
➜ FONCTION PUBLIQUE
➜ MODE STYLISME
➜ WEBMARKETING
➜ ANIMAUX
➜ NATURE
➜ MAQUILLAGE
➜ ANGLAIS
➜ BUREAUTIQUE

Passer un concours

➜ AMBULANCIER
➜ SECRÉTAIRE MEDICALE
➜ FONCTIONNAIRE
➜ MONITEUR DU PERMIS
➜ GENDARMERIE & POLICE
➜ SURVEILLANT PÉNITENCIER

Trouver une reconversion

➜ COACHING A DISTANCE
➜ MÉTHODE AXÉE SUR L’IA

Se lancer

➜ MANAGEMENT
➜ CRÉER SON SITE
➜ CRÉATION D’ENTREPRISE
➜ PRISE DE PAROLE

Début des voeux Parcoursup le 18 janvier êtes-vous prêt ?

X

Bientôt la fin de la gratuité totale pour le CPF ? Profitez-en maintenant !

X