articles

Métiers dangereux : le classement des métiers les plus risqués

grimpeur industriel metier dangereux
 

Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF




 

Aujourd’hui Top-metiers dresse une liste des métiers les plus dangereux de France et vous allez être surpris du résultat !

Si beaucoup pensent que les métiers les plus dangereux sont ceux de pompier, militaire, policier ou encore cascadeur… il n’en est rien. Si l’on étudie les statistiques des accidents du travail on se rend compte qu’en fait les métiers les plus dangereux ne sont pas ceux auxquels on pense comme l’atteste notre classement.

Toutefois il faut mettre un bémol à ce classement qui ne prend pas en compte la gravité des blessures (voir des décès) mais plutôt le volume des accidents de travail.


1er : Les métiers du sport (155 accidents *)

 
Les métiers du sport sont souvent considérés comme passionnants et excitants, mais ils peuvent également être très dangereux. Les athlètes professionnels et les entraîneurs sont exposés à un certain nombre de risques physiques, notamment les blessures musculaires et articulaires, les commotions cérébrales et les traumatismes crâniens.
 
Les pressions psychologiques associées à la compétition et aux performances peuvent également avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale des professionnels du sport.
 

2e : Le métier de couvreur (150 accidents *)

 
Le métier de couvreur peut être très dangereux en raison de la nature de ses tâches. Les couvreurs travaillent souvent en hauteur, exposés à des risques de chutes qui peuvent causer de graves blessures, voire un décès.
 
Ils sont également exposés à des risques de glissade et de trébuchement en raison des surfaces glissantes sur lesquelles ils travaillent. Les tuiles, les ardoises et les feuilles de métal, sont lourds et difficiles à manipuler, augmentant le risque de blessures musculaires et de traumatismes.
 
Les couvreurs sont également souvent exposés à des conditions météorologiques extrêmes, comme le vent, la pluie, la neige et la chaleur excessive, qui peuvent affecter leur santé et leur sécurité.
 
Il est donc essentiel que les couvreurs suivent des procédures de sécurité strictes et portent l’équipement de protection approprié pour minimiser les risques associés à ce métier.
 

Garde du corps : un métier risqué ?

 


 

3e : Les transports aériens de fret (127 accidents *)

 
Les transporteurs aériens de fret peuvent être exposés à des risques tels que des incendies, des explosions et des fuites de produits chimiques dangereux. Les risques de cargaison dangereuse peuvent être accentués par des conditions météorologiques défavorables, des défaillances techniques et des erreurs humaines. Mais les principales causes de blessures sont les troubles musculosquelettiques résultant de la manutention manuelle de charges lourdes et la fatigue due aux longues heures de travail et aux décalages horaires.
 





 

4e : La profession de déménageur (69 accidents *)

 
La pofession de déménageur peut être extrêmement dangereux en raison de la nature physique du travail et des risques liés au transport de charges lourdes et volumineuses. Les déménageurs peuvent être exposés à des risques tels que des blessures musculaires, des entorses, des fractures et des hernies discales lorsqu’ils soulèvent et transportent des meubles et des objets lourds.
 
Ils peuvent également être exposés à des risques de chute lorsqu’ils montent ou descendent des escaliers ou lorsqu’ils transportent des objets dans des espaces réduits.
 
Enfin le stress et la pression résultant de délais serrés et de clients mécontents sont également à prendre en compte.
 

5e : Le poste d’ouvrier portuaire (66 accidents *)

 
Le poste d’ouvrier portuaire peut être extrêmement dangereux à cause des risques liés aux accidents de levage, des chutes de hauteur, des collisions avec des véhicules et des engins de manutention, ainsi que des blessures causées par des outils de travail ou des objets lourds.
 
Les ouvriers portuaires peuvent également être exposés à des risques liés à l’environnement de travail, tels que les conditions météorologiques extrêmes, les marées hautes et les courants forts, ainsi que les risques d’incendie et d’explosion associés à la manipulation de cargaisons inflammables.
 
Les risques tels que le stress lié à des horaires de travail irréguliers et à des pressions de temps strictes sont également partie prenante dans les causes d’indisponibilité.
 

6e : Le métier d’agent de maintenance (63 accidents *)

 
Le métier d’agent de maintenance est dangereux en raison des risques liés à la manipulation d’équipements et de machines lourds. Les agents de maintenance peuvent être exposés à des risques de blessures causées par des outils électriques ou des machines en mouvement la plupart du temps.
 
Il est donc crucial que les agents de maintenance reçoivent une formation adéquate en matière de sécurité et utilisent l’équipement de protection approprié pour minimiser les risques associés à ce métier exigeant.
 

7e : La profession de monteur plaquiste (60 accidents *)

 
La profession de plaquiste peut être dangereuse en raison des risques associés à la manipulation de plaques de plâtre lourdes et encombrantes, ainsi qu’à l’utilisation d’outils électriques. Les plaquistes peuvent aussi être exposés à des risques tels que des chutes de hauteur lorsqu’ils travaillent sur des échelles ou des échafaudages pour atteindre les zones les plus élevées des murs et des plafonds.
 
Ils peuvent également être exposés à des risques pour leur santé, tels que des lésions musculaires, des entorses, des fractures, et des maux de dos causés par la manipulation de charges lourdes.
 

8e : Le poste de maçon (59 accidents *)

btp
 
Le poste de maçon peut être dangereux en raison des risques liés à la manipulation de matériaux lourds, des chutes de hauteur lorsqu’ils travaillent sur des échafaudages, des murs et des toits, ainsi que des blessures causées par des outils de maçonnerie.
 

9e : Le métier de menuisier (58 accidents *)

 
Le métier de menuisier peut être dangereux en raison des risques associés à la manipulation d’outils. Les menuisiers peuvent être exposés à des risques tels que des coupures, des brûlures, des éclats de bois et des lésions musculaires causées par l’utilisation des scies circulaires, des raboteuses, des toupies et des perceuses.
 
Les menuisiers doivent également être formés aux pratiques de sécurité sur les chantiers de construction, afin de réduire les accidents liés à la cohabitation avec d’autres travailleurs et l’utilisation de grues et de véhicules lourds.
 

10e : La profession de manutentionnaire (58 accidents *)

 
La profession de manutentionnaire peut être dangereuse en raison des risques liés à la manipulation de charges lourdes, des mouvements répétitifs et de la cohabitation avec des machines et des véhicules lourds. Les manutentionnaires peuvent être exposés à des risques tels des écrasements et des coupures causés par la manipulation de charges.
 
Il est essentiel que les manutentionnaires utilisent des équipements de protection appropriés, tels que des gants de travail, des chaussures de sécurité et des casques, pour minimiser les risques associés à ce métier bien plus dangereux qu’il n’y paraît.
 




Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF














* Il s’agit du nombre d’accidents par million d’heures travaillées

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter