Blog

France vs Belgique : Qui paye mieux les cours particuliers ?

cours particulier belgique

En plein essor, le marché des cours particuliers a pris une place prépondérante dans l’éducation. En 2022, selon une étude de l’INSEE, près de 1,2 million d’élèves en France ont eu recours à cette pratique, soit une augmentation de 25% par rapport à 2012. Mais qu’en est-il de nos voisins belges ? Avec un taux de estimé à 15% selon l’Université Libre de Bruxelles, la Belgique n’est pas en reste. Et une question reste en suspend : entre la France et la Belgique, quel pays rémunère le mieux ? Nous avons mené notre enquête et on vous explique tout.

La situation salariale des enseignants en France

Un récent rapport du Sénat indique que les enseignants français ont subi une baisse de pouvoir d’achat considérable au cours des deux dernières décennies, allant parfois jusqu’à 20%. Face à cette situation préoccupante, le gouvernement a annoncé une augmentation salariale d’environ 10%.

En France, le nombre d’enseignants de l’Education Nationale s’élève à 859 000. Le salaire d’un professeur de collège ou de lycée est lié à son échelon et à son ancienneté.

  • Par exemple, un enseignant en fin de carrière perçoit actuellement un salaire brut mensuel de 3 154 euros, soit environ 2 503 euros net.
  • Un enseignant débutant en période de stage touche un salaire net mensuel de 1 451 euros. En comparaison, il serait intéressant de se pencher sur la situation en Belgique pour évaluer si les cours particuliers y sont mieux rémunérés.
  • Dans les lycées et collèges, on distingue deux catégories de professeurs : les certifiés, qui sont titulaires du CAPES ou du CAFEP, et les agrégés, qui ont réussi le concours de l’Agrégation et qui sont mieux rémunérés.

Il existe également différents statuts au sein de l’éducation nationale, tels que les contractuels, les stagiaires et les titulaires.

 

La rémunération des enseignants en Europe

La Belgique se situe parmi les pays où les enseignants sont le mieux payés, selon les chiffres publiés par la Commission européenne pour l’année scolaire 2021/2022. Cependant, ces chiffres ne prennent pas en compte le temps de travail effectif dans chaque pays. En France, un enseignant du secondaire gagne en début de carrière environ 30 935 euros brut annuels, un salaire similaire à celui de ses homologues italiens ou maltais.

En comparaison, un enseignant hongrois du second degré gagne près de 15 fois moins que son collègue luxembourgeois en début de carrière, avec seulement 7 388 euros par an contre 81 080 euros dans le Grand-duché, qui détient la palme du pays européen où les enseignants sont les mieux payés.

Selon un rapport sénatorial remis en juin 2022, les enseignants français travaillent en moyenne 720 heures par an au collège comme au lycée, tandis qu’en Allemagne, où les enseignants sont mieux rémunérés, cette moyenne tombe à 641 heures au collège et 610 heures au lycée.

Dans l’Union européenne, la moyenne se situe à 660 heures au collège et 629 heures au lycée. Ainsi, il apparaît que la Belgique offre des conditions salariales plus avantageuses que la France, mais il est important de prendre en compte d’autres facteurs tels que le temps de travail effectif pour évaluer la rémunération réelle des enseignants.

Quelle est la situation des cours particuliers en Belgique ?

Environ 20% des élèves belges font appel à des cours particuliers, un chiffre qui a doublé en l’espace d’une décennie. Ce marché en plein essor génère un chiffre d’affaires annuel de plus de 2,5 milliards d’euros en Belgique, dont 80% semble échapper à la déclaration fiscale. À Bruxelles, la capitale belge, les professeurs particuliers peuvent espérer un salaire mensuel de 2 964 €, de quoi attirer les vocations…

Les tarifs indiqués par Superprof, une plateforme de mise en relation entre élèves et professeurs particuliers, révèlent que ces derniers gagnent en moyenne 19 € de l’heure. Un professeur particulier en Belgique peut espérer toucher un salaire annuel moyen de 35 568 €, soit 2 964 € par mois, 741 € par semaine ou encore 19 € par heure. Il semblerait donc que la Belgique offre des perspectives financières très intéressantes pour les professeurs particuliers.

Si on regarde la page des offres pour les profs d’anglais de Superprof en Belgique, ils gagnent jusque 55€ de l’heure ce qui est beaucoup plus que la page “Française”.

Qu’en est-il de la rémunération des cours particuliers en France ?

En France, le secteur des cours particuliers est également en pleine expansion. Selon une étude récente, environ 25% des élèves français ont recours à des cours particuliers, un chiffre en constante augmentation. Ce marché florissant génère un chiffre d’affaires annuel de près de 2 milliards d’euros, une somme conséquente qui attire de nombreux enseignants à la recherche d’un complément de revenu.

En région parisienne, où la demande est particulièrement forte, un professeur particulier peut espérer en moyenne 25€ de l’heure. Sur la plateforme Superprof, les tarifs varient en fonction de la matière enseignée et de l’expérience du professeur, mais ils se situent généralement entre 20€ et 30€ de l’heure.

On peut noter que, malgré une rémunération horaire plus élevée en France, le salaire annuel moyen d’un professeur particulier est inférieur à celui de ses homologues belges. Cela peut s’expliquer par le fait que les professeurs particuliers en France travaillent généralement moins d’heures par semaine que leurs homologues belges.

En effet, en France, les cours particuliers sont souvent dispensés en complément d’un autre emploi, tandis qu’en Belgique, ils peuvent constituer une activité à part entière.

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter