Top 5 des métiers informatiques qui recrutent

bureau_informatique
 
 
Les métiers de l’informatique requièrent de la technique, de l’analyse, de la logique ainsi que de la créativité. L’ensemble des domaines d’activité est à la recherche de profils pouvant développer des programmes informatiques ou sachant maîtriser la communication sur les réseaux sociaux, mais aussi gérer des masses de données.
 
Les métiers du digital ne sont pas seulement réservés aux « geeks » ou aux informaticiens de formation. Les professionnels du web les plus demandés disposent nécessairement de compétences dans d’autres disciplines tels l’économie, le marketing ou la psychologie.
 

développeur web

 
code_developpeur
Il est en charge de construire des programmes informatiques et peut travailler pour diverses sociétés. Aujourd’hui, même les Petites et Moyennes Entreprises peuvent développer leurs propres services informatiques et recourir à un développeur web.
 
 
La Tech & Code Factory propose d’ailleurs un Bachelor gratuit en développement web à Paris pour former les futurs developpeurs du numérique. Cette formation est propulsée par La Web School Factory, l’Innovation Factory, et ses partenaires.
 
Le revenu du développeur web débute à 2000 €.
 

webdesigner

 
Le webdesigner travaille à la conception et à la réalisation de l’identité visuelle d’un site web pour lequel il crée tous les éléments graphiques de l’illustration à la bannière, en passant par l’animation. Il répond aux besoins du client en fonction du public ciblé et tient compte des impératifs du marketing et des contraintes techniques. Son but est de séduire les futurs utilisateurs du site.
 
Le webdesigner est polyvalent. Mêlant à la fois compétences graphiques et techniques, il a généralement une formation artistique acquise en école d’art ou en école spécialisée en web, design ou multimédia.
 
Le revenu d’un webdesigner débutant est de 2000 €. Mais il peut vite s’envoler si ce dernier fait montre d’un certain talent.
 

social média manager

 
social-media
Augmenter la visibilité d’une société sur les réseaux sociaux, gérer l’E.-réputation d’une marque, ou encore assurer une veille concurrentielle… Ce sont là les principales fonctions du social média manager. Il définit la stratégie de communication à adopter sur les réseaux sociaux et repère les nouvelles tendances du Web. Sa fonction va au-delà de celle du gestionnaire de communauté (CM), qui exécute sa stratégie.
 
La profession est accessible après un bac +3, tel que Bachelor en communication digitale ou après un bac+4 ou bac+5, comme un master en communication mention community management, entre autres.
 
Le salaire évolue en fonction de l’expérience : junior entre 2 500 € et 3 500 €/senior à partir de 3 700 €.
 

chargé de référencement web

 
Le chargé de référencement web est responsable de la stratégie de visibilité de la société. Son travail est quantifiable, car les résultats des moteurs de recherche sont très concrets. L’audience d’un site web dépend, effectivement, de la qualité de son référencement ; le positionnant en tête de liste lorsque l’internaute tape ses mots-clés.
 
Il n’existe que très peu de formations spécifiques en référencement web. Pourtant, de bac à bac +5, de nombreux diplômes peuvent mener au métier de chargé de référencement web. Notamment, dans le domaine du multimédia, du marketing ou de la vente…
 
Le salaire de base est de 2000 € et ne connait pas de limites pour les experts les plus talentueux.
 

expert en cybersécurité

 
cyber_security
L’expert en cybersécurité doit être inébranlable pour pouvoir gérer la pression constante des failles et des agressions externes. Il doit parfaitement connaitre tous les aspects de l’informatique et maîtriser des compétences très diverses.
 
Les étudiants désirant prétendre au poste d’experts en cybersécurité doivent avoir un bac+5. Il y a très peu d’écoles informatiques qui proposent la formation en sécurité du système d’information (SSI).
 
L’expert en cybersécurité débute avec un salaire de 2800 € environ.