Blog

Portage salarial : quels sont les pièges à éviter ?

portage salarial

Vous vous lancez dans une activité indépendante et vous envisagez de vous tourner vers le portage salarial ? Si cette solution présente de nombreux avantages, il existe également des pièges à éviter. Découvrez-les afin de prendre la bonne décision au moment de choisir votre société de portage !

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une forme d’emploi qui repose sur une relation entre trois parties :

  • un travailleur indépendant
  • une entreprise cliente pour laquelle ce travailleur effectue une mission
  • une entreprise de portage salarial qui emploie le freelance et agit comme le prestataire de service de l’entreprise cliente

Le freelance est salarié de la société de portage, ce qui lui assure une couverture sociale complète. Cela lui permet également de se décharger des tâches administratives. En effet, c’est la société de portage qui s’occupe de facturer les clients et de reverser au freelance un salaire. Il permet également aux entrepreneurs de bénéficier d’un réseau professionnel, de formations et d’un suivi personnalisé. Enfin, le freelance conserve tout de même son indépendance puisque c’est lui qui choisit ses clients, ses missions, ses tarifs, ses horaires… Cliquez ici si vous souhaitez en savoir plus !

Le portage salarial est une excellente solution si vous souhaitez tester une activité, que ce soit en France ou à l’international. Il peut s’appliquer à presque tous les métiers et à tous types de prestations, qu’elles soient intellectuelles, commerciales ou artisanales.

Portage salarial : des pièges à éviter

Vous l’avez compris, ce type de rémunération constitue une solution idéale pour tous ceux qui souhaitent exercer une activité de freelance tout en conservant la sécurité du salariat. Cependant, il existe des pièges qu’il vaut mieux connaître au moment de choisir votre société de portage.

Choisir une société de portage qui manque de sérieux

Dans le monde du portage comme partout ailleurs, toutes les entreprises ne se valent pas ! Renseignez-vous sur la réputation de l’entreprise avant de vous engager. Assurez-vous qu’elle est membre d’un syndicat professionnel, par exemple la FEPS (Fédération des Entreprises de Portage Salarial). Par cette adhésion, elle s’engage en effet à protéger les intérêts de ses entrepreneurs-salariés aussi bien que ceux des clients. C’est à la fois une sécurité pour vous et un élément qui donne confiance aux clients !

Ne pas étudier les frais de gestion prélevés par l’entreprise de portage

Lorsque vous commencerez à comparer les offres des différents acteurs du milieu, vous découvrirez vite que toutes les sociétés de portage ne prélèvent pas les mêmes frais à leurs entrepreneurs-salariés. Prenez le temps de comparer les tarifs et les services qui vous sont proposés en contrepartie. Si une offre avec des frais de gestion très bas peut sembler alléchante au premier abord, vous découvrirez souvent que cela va de pair avec un niveau de services très faible ou un manque de sérieux.

Évitez également les entreprises qui manquent de transparence sur les tarifs et les services correspondants.

En cas de doute, n’hésitez pas à poser des questions et exigez des réponses précises.

Croire que la société de portage va prospecter pour vous

La recherche de clients et de missions est indispensable lorsque l’on est freelance ! L’entreprise de portage ne prend pas en charge cette partie de votre travail. C’est toujours à vous d’identifier les clients potentiels, de les convaincre de faire appel à vous et de négocier les conditions de votre mission et votre rémunération. Cependant, le portage vous permet de vous créer un réseau professionnel. Le bouche-à-oreille fonctionne très bien entre les différents freelances portés et leur permet de trouver des missions plus facilement que s’ils prospectent seuls !

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter