Blog

Loisirs dans un cv : les astuces et erreurs à éviter absolument

erreur cv

Selon une étude récente de l’Institut de Recherche sur le Recrutement, près de 70% des recruteurs accordent une attention particulière à la section “loisirs” d’un CV. Pourtant, nombreux sont les candidats qui négligent cette partie, la considérant comme secondaire ou non pertinente. Or, cette section, loin d’être anodine, peut être un véritable atout pour se démarquer… à condition de l’utiliser à bon escient. Certaines erreurs courantes peuvent ternir votre image auprès des recruteurs. Quelles sont-elles ? Comment les éviter ? On vous dit tout sur les faux-pas à ne pas commettre dans la section “loisirs” de votre CV.

Eviter les erreurs lors de la rédaction de son CV

La rédaction d’un CV est une étape primordiale dans la recherche d’emploi.

Selon les experts, une simple faute d’orthographe peut réduire de 12% les chances de retenir l’attention du recruteur.

Il est donc primordial de faire preuve de rigueur lors de la rédaction de son CV. Lors de la mention de vos données personnelles, il faut se limiter à votre nom, prénom et âge, plus facile à lire que votre date de naissance. La description de vos loisirs dans un cv doit être concise et précise.

Importance des centres d’intérêts dans un CV

La rubrique “centres d’intérêt” est souvent sous-estimée par les candidats. Pourtant, elle est lue attentivement par les recruteurs et peut donner de précieux indices sur votre personnalité.

Les centres d’intérêts correspondent à vos activités extra-professionnelles, c’est-à-dire ce que vous aimez faire pendant votre temps libre. Ils permettent de donner des indices au recruteur sur votre savoir-être et peuvent faire la différence si vous avez des compétences équivalentes à celles d’autres candidats. ils peuvent permettre d’aborder un sujet plus léger lors de l’entretien.

Comment valoriser ses loisirs dans un CV ?

Pour valoriser vos loisirs, essayez de montrer quelles compétences ils nécessitent. Par exemple, les sports d’équipe comme le football ou le handball sont connus pour être révélateurs d’un esprit de cohésion et de compétition. Les activités associatives démontrent un bon sens relationnel, des prédispositions à l’investissement personnel et, pour les trésoriers, un goût pour la gestion.

Veillez à ce que les centres d’intérêt mentionnés sur votre CV présentent un atout pour le poste visé. Par exemple, si vous jouez d’un instrument de musique ou faites partie d’un cours de dessin, le recruteur appréciera votre côté créatif surtout si vous postulez pour un emploi dans la publicité ou le graphisme.

Si vous pratiquez un sport collectif et que vous êtes à l’aise avec la gestion du groupe, vous pourriez mettre ces qualités en avant si vous postulez pour un poste de manager.

sportif professionnel

Précautions à prendre lors de l’indication des loisirs dans un CV

La section des loisirs dans un CV peut être un terrain glissant si elle n’est pas traitée avec soin. Il faut ne pas tomber dans le piège de la surcharge d’information. Les recruteurs ne sont généralement pas intéressés par une liste exhaustive de vos hobbies. Il est préférable de se concentrer sur quelques loisirs qui sont pertinents pour le poste que vous convoitez. Par exemple, si vous postulez pour un poste de gestionnaire de projet, mentionner que vous aimez le jardinage pourrait ne pas être très utile.

Restez authentique. Il peut être tentant d’embellir ou d’exagérer vos loisirs pour impressionner le recruteur. Cela pourrait se retourner contre vous si vous êtes invité à en discuter lors d’un entretien. Par exemple, si vous prétendez être un passionné de lecture, mais que vous ne pouvez pas nommer le dernier livre que vous avez lu, cela pourrait jeter un doute sur votre crédibilité.

Il faut garder à l’esprit que la divulgation de loisirs très spécifiques ou controversés peut être risquée. Par exemple, si vous êtes un fervent défenseur d’une cause politique particulière, cela pourrait potentiellement aliéner certains recruteurs. Il est donc préférable de rester neutre et de se concentrer sur des loisirs plus universels et moins polarisants.

Attention à ne pas desservir votre candidature

La section dédiée aux loisirs, peut soit enrichir votre candidature, soit la desservir si elle est mal exploitée. Une erreur courante consiste à mentionner des activités de loisirs qui ne présentent aucune pertinence par rapport au poste visé.

Chaque hobby inclus devrait idéalement mettre en lumière des compétences ou des qualités qui complètent les exigences professionnelles du poste, telles que la créativité, la gestion du stress, ou encore la capacité à travailler en équipe.

Par exemple, un candidat postulant à un emploi nécessitant un travail d’équipe et de la créativité pourrait mentionner sa passion pour le théâtre amateur, soulignant ainsi sa capacité à collaborer et à innover.

D’un autre côté, omettre de saisir l’opportunité de démontrer des compétences transversales à travers vos loisirs est une occasion manquée. Les activités en dehors du travail peuvent révéler des compétences essentielles telles que le leadership, la gestion du temps, ou encore la capacité à résoudre des problèmes, qui sont hautement valorisées dans le monde professionnel.

Il est donc impératif de choisir des loisirs qui non seulement reflètent vos intérêts personnels mais qui servent également à illustrer des compétences applicables et utiles pour le poste convoité, transformant ainsi vos passions en atouts professionnels.

Cv : 6 erreurs à ne surtout pas faire (pour avoir un bon cv)

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter