Blog

Freelance RH : Comment devenir recruteur indépendant ?

recruteur indépendant

Le recrutement indépendant s’impose comme une voie de plus en plus évidente. Selon une étude récente de l’Insee, le nombre de travailleurs indépendants en France a augmenté de 25% en dix ans, atteignant près de 3 millions en 2020. Parmi eux, les recruteurs indépendants, ou freelance RH, proposent une approche personnalisée et flexible du recrutement. Mais quelles compétences sont nécessaires et comment se faire une place dans ce secteur en pleine expansion ? Retour sur les étapes clés pour devenir recruteur indépendant.

Comment devenir un recruteur indépendant?

Devenir recruteur indépendant consiste à recruter pour le compte de multiples entreprises et à dénicher les perles rares pour ses clients. Il s’agit en quelque sorte de sous-traiter ses services et ses compétences de consultant en recrutement à une entreprise qui a des besoins en la matière. On exerce des activités similaires à celles d’un cabinet de recrutement, mais de manière individuelle.

Pour réussir en tant que consultant en recrutement freelance, il faut avant tout se constituer un portefeuille clients solide et accompagner ces derniers dans l’élaboration de leur stratégie de recrutement.

Des formations, et outils sont disponibles en ligne sur Achil.

 

Quelle structure et statut d’entreprise choisir ?

Il est important de choisir la forme juridique adéquate pour votre entreprise.

  • La micro-entreprise, souvent privilégiée par les recruteurs freelances, offre de nombreux avantages administratifs et fiscaux. Attention toutefois, le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 72 600 euros par an pour bénéficier de ce régime avantageux.
  • Si vous préférez une structure plus solide, l’EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, vous permet de choisir entre l’impôt sur les sociétés ou sur les revenus.
  • Une autre option intéressante est la SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle, qui présente des règles de fonctionnement allégées.

Il est ensuite indispensable de sélectionner la meilleure offre de recruteur. Celle-ci doit s’adapter aux besoins spécifiques de vos clients. Trois grandes pratiques sont courantes :

  • Le RPO,
  • Le recrutement à l’acompte,
  • Le recrutement au succès.

Les compétences requises pour être un recruteur freelance

Le métier de recruteur freelance nécessite des compétences spécifiques. Une excellente connaissance du marché de l’emploi est indispensable. Cela implique une veille régulière des tendances en matière de recrutement, des profils recherchés par les entreprises et des attentes des candidats. Une bonne maîtrise des outils de sourcing et des plateformes de recrutement en ligne est un plus pour identifier les meilleurs talents.

Des compétences en communication et en négociation sont essentielles. En tant que recruteur indépendant, vous serez amené à interagir avec une masse d’interlocuteurs, des candidats aux dirigeants d’entreprise.

Il est donc capital de savoir comment présenter vos services, convaincre de la valeur que vous pouvez apporter et négocier vos honoraires de manière efficace.

La capacité à gérer son temps et ses priorités est une compétence clé pour un recruteur freelance. Vous devrez jongler entre plusieurs missions et clients, tout en veillant à fournir un service de qualité. Cela nécessite une bonne organisation, une capacité à travailler de manière autonome et une grande réactivité.

Devenir recruteur freelance

Thomas (Châtillon) : « De chef de projet en SSII à recruteur indépendant »

Mon parcours professionnel a débuté en tant que chef de projet en SSII en Ile de France, plus précisément à Chatillon. Après une expérience de 5 ans dans ce domaine, j’ai décidé de me lancer en tant que recruteur indépendant. J’ai commencé ma nouvelle aventure le 19 avril 2023 et j’ai rapidement constaté que le marché du travail était en pleine mutation.

J’ai observé que de plus en plus de professionnels du secteur IT, notamment les chercheurs en IA, pouvaient prétendre à des rémunérations allant jusqu’à 865 000 euros par an. Cela m’a fait prendre conscience de l’importance de ma mission en tant que recruteur indépendant : trouver les talents capables de répondre aux exigences de ces postes hautement qualifiés.

J’ai également remarqué que l’Europe commençait à considérer les travailleurs de la “gig economy” comme des salariés à part entière. Cette évolution a eu un impact significatif sur ma manière de recruter. J’ai dû m’adapter à cette nouvelle réalité du marché du travail, en prenant en compte les attentes et les droits de ces travailleurs indépendants.

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter