Blog orientation

Coach : comment obtenir votre VAE ?

obtenir comment votre.jpg

Si vous envisagez de devenir coach et que vous souhaitez obtenir une certification professionnelle, notez que cela est bel et bien possible à travers une demande de validation des acquis de l’expérience. Il faudra néanmoins comprendre le fonctionnement de ce mécanisme et se renseigner suffisamment sur les conditions d’éligibilité. Nous vous expliquons comment obtenir votre VAE pour devenir coach professionnel.

La VAE, c’est quoi ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un dispositif qui permet de reconnaître les compétences assimilées et les réalisations personnelles au cours de l’activité professionnelle d’une personne. Elle se traduit notamment par l’obtention d’une attestation professionnelle. L’objectif de la VAE est de rétablir l’équivalence entre les acquis de l’enseignement classique et ceux obtenus par d’autres modalités (cours parallèles, autoformation, etc.).

La VAE est organisée par étapes et valorise les compétences que vous avez acquises par l’expérience professionnelle. Elle vous confère le titre de coach professionnel reconnu comme accrédité RNCP Niveau 6 (norme européenne). Il est tout de même essentiel de bien choisir sa formation de coach professionnel avant de se lancer dans un processus de validation des acquis de l’expérience.

Pourquoi un coach doit-il obtenir sa validation des acquis de l’expérience ?

La VAE permet d’acquérir un diplôme, une certification ou un titre professionnel qui récompense les compétences acquises lors d’expériences professionnelles ou personnelles (bénévolat). La France est un pays où les diplômes sont souvent déterminants. Ainsi, la validation des acquis et de l’expérience vous aide à augmenter vos chances de trouver un emploi dans le coaching, de participer à des concours, de ​​vous épanouir professionnellement et d’obtenir le niveau requis pour postuler pour différentes offres.

De plus, la VAE est un excellent moyen de booster votre confiance en vous et de démontrer votre pleine légitimité dans votre secteur d’activité. À travers la VAE, il est possible de prétendre à différentes qualifications, parmi lesquelles :

  • un diplôme d’État ou titre professionnel inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles),
  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur au nom de l’État,
  • un certificat de qualification professionnelle de branche (aussi appelé CQP),
  • un titre professionnel délivré par un établissement de formation consulaire ou privé.

Il convient de souligner que les diplômes obtenus à l’issue d’un cursus VAE présentent la même valeur que ceux obtenus hors VAE en formation initiale, continue, universitaire ou en apprentissage. Concernant le coût de la validation des acquis de l’expérience, il varie en fonction de la certification que vous souhaitez obtenir et de l’établissement où la formation de coaching est dispensée.

Toutefois, les frais d’inscription ou de dossier peuvent être pris en charge de manière totale ou partielle. Les VAE peuvent être financées par différents acteurs majeurs ou employeurs de la formation professionnelle. En fonction de votre situation, vous aurez peut-être besoin de Pôle Emploi, du CPF Transition Pro (anciennement Fongecif) si vous êtes demandeur d’emploi, de l’OPCA de votre entreprise pour un congé VAE, ou du conseil régional pour les salariés.

école de coaching, VAE coach

Coach : comment faire valider votre VAE ?

La VAE est destinée à tous les coachs, qu’importe leur statut : indépendant, dirigeant de société, demandeur d’emploi, salarié, bénévole…

Les prérequis

Pour être valablement candidat à la VAE de coach professionnel, vous devez justifier d’un minimum d’un an d’activité et de 100 heures d’activité en tant que coach professionnel. Des preuves doivent être présentées à cet effet et la période d’accès est comprise dans la date de dépôt du dossier et l’obtention de votre financement.

L’élaboration du dossier

Pour commencer, il faudra remplir un dossier administratif délivré par l’école de coaching choisie et justifier votre activité avec des pièces justificatives officielles. Si votre dossier est validé, alors vous pourrez continuer le processus. Vous devrez par la suite détailler votre pratique professionnelle en tant que coach. C’est une étape généralement longue, minutieuse et incontournable pour réussir votre VAE. Par conséquent, nous vous conseillons de vous faire accompagner à ce niveau. Certaines écoles sont d’ailleurs en collaboration avec des cabinets qualifiés qui pourront vous encadrer du début à la fin.

L’accompagnement

L’accompagnement se fait souvent via des entretiens en visioconférence avec votre guide. Ces entretiens illustrent les étapes clés du processus d’obtention de la VAE de coach professionnel. Ce sera l’occasion pour le guide de valider l’avancement de votre travail et de vous conseiller sur les éléments nécessaires. Cela, afin de garantir que le dossier correspond le plus possible aux exigences de la certification demandée. À l’issue de cet accompagnement, le guide validera le dossier complété et rédigera une note au jury.

Le passage devant les membres du jury

Une fois que l’ensemble des conditions d’éligibilité sont vérifiées et validées, il faudra vous présenter à un entretien devant un jury d’accréditation de l’école de coaching. Cet entretien peut durer entre 40 et 60 minutes. Dans un premier temps, il s’agira d’un entretien de coaching simulé où vous allez jouer le rôle du coach et le jury sera votre client. Dans un second temps, vous vous entretiendrez avec des juges sur vos pratiques professionnelles. Les membres du jury ont l’indépendance et la liberté de valider intégralement ou partiellement le titre de coach professionnel.

Sur quelles compétences en coaching serez-vous évalué ?

Diverses compétences seront analysées pendant votre passage devant le jury pour votre VAE. On peut notamment citer votre aptitude à diriger une séance de coaching en utilisant des méthodes de coaching et de communication appropriées (analyse des besoins, objectifs, suppression des blocages, stratégies…), mais aussi à terminer la séance en suggérant de nouveaux exercices pour atteindre plus efficacement les objectifs des personnes coachées. Les autres compétences qui seront évaluées sont :

  • la capacité de coaching professionnel et/ou personnel,
  • l’adaptation de vos pratiques à un public bien défini,
  • la promotion et le développement du coaching auprès de clients.

Si toutes les conditions requises sont remplies, vous vous verrez attribuer le titre de coach professionnel certifié à l’issue de la VAE. Il vous sera par la suite possible d’intégrer un domaine spécifique de coaching en sélectionnant une spécialisation parmi celles proposées par l’école.

formation de coach professionnel

Conseils pour l’oral de la VAE

C’est uniquement après l’oral de la VAE que le jury décidera de vous délivrer ou non le diplôme de coach. Par conséquent, il est important de bien préparer cette phase. À l’oral de la VAE, le jury commence par une brève autoprésentation. Ensuite, vous avez en moyenne 10 minutes pour lui parler de votre parcours. Ne répétez pas exactement ce que vous avez écrit dans le Livret 2. Si possible, trouvez un autre angle pour attirer l’attention des membres du jury. Nous vous conseillons de dégager l’essentiel par écrit au moins un mois avant la date de la VAE orale tout en veillant à ce que les informations soient pertinentes et précises. Vous devez vous entraîner à parler clairement, ni lentement ni trop rapidement.

N’hésitez pas à vous enregistrer pour vérifier votre élocution et voir si vous avez respecté le temps qui vous sera imparti le jour J. Plus vous vous entraînerez, moins vous serez stressé le jour de l’oral VAE. Si vous n’avez pas la réponse à une question, il vaut mieux avouer votre ignorance sur ce point que de faire un hors sujet pour essayer de gagner du temps. Montrez tout votre intérêt pour les questions ainsi que votre désir d’apprendre. Votre motivation fait également partie des points qui seront pris en considération par les membres du jury. Enfin, à la veille de la VAE, préparez vos vêtements (une tenue sobre) et les documents à apporter (notamment votre convocation et votre pièce d’identité).

N’attendez pas le jour même pour étudier la durée et les moyens nécessaires pour vous rendre sur le lieu de la convocation. N’oubliez pas d’éteindre votre smartphone avant le début de l’entretien. Beaucoup de stress pendant ou juste avant l’entretien peut affecter négativement votre expression verbale lors des échanges avec le jury. La réussite de votre VAE en tant que coach réside dans le choix d’une bonne école, l’élaboration d’un dossier solide, pertinent et complet, mais aussi dans la préparation. Faites autant de révisions que possible et anticipez tous les réglages pour ne pas être en retard le jour J.

A propos de l'auteur

Fabrice

Fabrice

Entrepreneur et passionné par les statistiques, j'ai créé top-metiers pour vous aider a choisir le métier qui vous convient le mieux. Je suis également responsable du groupe Facebook Orientation scolaire.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Bilan de compétences

Trouver une formation

➜ NUTRITION
➜ DÉCORATION D’INTÉRIEUR
➜ PETITE ENFANCE
➜ IMMOBILIER
➜ SERVICES A LA PERSONNE
➜ BIEN ETRE
➜ FONCTION PUBLIQUE
➜ MODE STYLISME
➜ WEBMARKETING
➜ ANIMAUX
➜ NATURE
➜ MAQUILLAGE
➜ ANGLAIS
➜ BUREAUTIQUE

Passer un concours

➜ AMBULANCIER
➜ SECRÉTAIRE MEDICALE
➜ FONCTIONNAIRE
➜ MONITEUR DU PERMIS
➜ GENDARMERIE & POLICE
➜ SURVEILLANT PÉNITENCIER

Trouver une reconversion

➜ COACHING A DISTANCE
➜ MÉTHODE EN LIGNE

Se lancer

➜ MANAGEMENT
➜ CRÉER SON SITE
➜ CRÉATION D’ENTREPRISE
➜ PRISE DE PAROLE

Parcoursup en toute sérénité : consultez nos offres spéciales d'accompagnement

X