articles

Quels sont les points faibles avouables lors d’un entretien d’embauche ?

point faible entretien embauche

Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF




Selon une étude récente de l’Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH), 70% des recruteurs estiment que l’aveu de ses faiblesses lors d’un entretien d’embauche est un signe de maturité et d’honnêteté. Pourtant, nombreux sont les candidats qui hésitent à se dévoiler, craignant que cela ne nuise à leur image. Mais alors, comment parler de ses points faibles sans se dévaloriser ? Quels sont ces défauts avouables qui, loin de vous desservir, pourraient au contraire vous rendre plus attractif aux yeux de votre futur employeur ? On vous explique tout dans cet article.

Comment transformer ses points faibles en atouts lors d’un entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche, il est préférable de préparer à l’avance sa réponse sur le sujet des points faibles. Parmi les défauts avouables, il est possible de les transformer en atouts. Par exemple:

  • Vous êtes sensible ? vous pouvez expliquer que cela témoigne de votre investissement dans votre travail et que vous avez réussi à prendre du recul grâce au yoga.
  • Vous êtes timide ? vous pouvez souligner que vous préférez travailler dans le calme et que vous êtes efficace dans le respect des délais. En prenant des cours de théâtre, vous avez gagné en aisance lors des prises de parole en réunion.
  • Vous êtes bavard ?  vous pouvez dire que vous communiquez beaucoup avec les équipes afin de bien comprendre les enjeux et les répercussions de votre travail.

En utilisant ces astuces, vous pourrez transformer vos défauts en atouts et ainsi convaincre les recruteurs de votre valeur ajoutée.

Reconnaître ses points faibles de manière honnête et constructive

Lors d’un entretien d’embauche, il faut savoir reconnaître ses points faibles de manière honnête et constructive.

La question redoutée “Quelles sont vos plus grandes faiblesses ?” est souvent posée par les employeurs pour évaluer la capacité des candidats à faire preuve de recul et à exprimer leur volonté de progresser.

Il est donc préférable de se préparer à cette question piège en dressant une liste de ses compétences et qualités les plus importantes pour le poste convoité. Il est également nécessaire de réfléchir à un ou deux exemples de points faibles qui ne sont pas directement liés au poste.

Pour identifier ces faiblesses, posez-vous certaines questions :

  • Quelles sont les tâches que je n’apprécie pas vraiment dans mon travail ?
  • Ai-je déjà reçu des critiques de la part de mes enseignants ou formateurs pendant mes études ?
  • Mes anciens responsables m’ont-ils déjà fait des remarques sur un aspect particulier de mon travail ?
  • Ai-je déjà été confronté à des échecs professionnels et comment les ai-je surmontés ?




Les points faibles qu’il vaut mieux garder pour soi

S’il est souhaitable d’être transparent avec son futur employeur concernant ses points faibles, il vaut mieux éviter de mentionner un point faible inapproprié par rapport au poste convoité.

Parmi les points faibles souvent évoqués lors des entretiens, on retrouve les lacunes techniques, mais il est préférable de mentionner un point faible d’ordre personnel et non uniquement technique. Citez des points faibles qui sont réellement présents dans la réalité.

Évitez à tout prix la pirouette classique consistant à prétendre ne pas avoir de défauts, car cela constitue la pire des réponses. Appuyez-vous sur des situations concrètes afin de définir vos points faibles.

Les erreurs fréquentes à éviter lors de l’entretien

L’excès de franchise peut être perçu comme un manque de discernement. Restez mesuré dans vos confessions, en évitant de dévoiler des faiblesses qui pourraient être rédhibitoires pour le poste visé.

Ne tombez pas dans le piège de la fausse modestie. Dire que vous êtes trop perfectionniste ou que vous travaillez trop peut sembler être une bonne idée, mais ces réponses sont souvent considérées comme des clichés et peuvent donner l’impression que vous manquez de sincérité. Optez pour des faiblesses authentiques et montrez comment vous travaillez pour les surmonter.

Enfin, ne vous montrez pas trop négatif. L’aveu de vos faiblesses ne doit pas donner l’impression que vous manquez de confiance en vous ou que vous êtes incapable de surmonter les difficultés. Il faut montrer que vous êtes conscient de vos faiblesses professionnelles, mais que vous êtes également déterminé à vous améliorer et à progresser dans votre carrière.

Quels sont vos défauts ? (exemples de réponses)

https://www.youtube.com/watch?v=qCtMK45yKOA



Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF













A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter