Choisir un métier pour l’argent ?

un metier qui paye bien
L’argent, un critère important ?

 

Choisir un métier pour l’argent ?

 
C’est l’histoire d’un mec millionnaire à 25 ans. Parti de rien il a choisi son métier pour l’argent. Sans
faire de longues études, il a trouvé tout de suite des débouchés et voilà il a réalisé son rêve. Ses
projets : vivre aux Maldives, et surveiller les cours de la bourse depuis son hamac au bord de l’eau
tandis qu’une délicieuse créature lui masse les doigts de pieds.
Es t’il un homme heureux ? L’histoire ne le dit pas. Pourtant elle attire des millions de gens. Un
sondage de 2017 montre que les jeunes de 18 à 30 ans posent l’argent comme second critère de leur
choix de métier. Et ceux qui ont choisi une filière scientifique le placent en premier !
 

Sommes nous cupides ?

 
Personnellement, même en remplaçant la délicieuse créature par un prince charmant ou un athlète
bodybuildé, je pense que je finirai par m’ennuyer dans mon hamac. Pas vous ?
Pour l’anecdote, j’ai tenté de rédiger l’introduction au féminin : c’est l’histoire d’une jeune femme
millionnaire à 25 ans etc. Essayez, vous verrez que ça ne marche pas. L’image reste floue,
improbable. Nos conditionnements culturels nous empêchent de projeter les femmes à ces places.
Un ami qui lui est millionnaire m’a même un jour dit que les femmes n’aimaient pas l’argent ! Bien
sûr, c’est totalement faux
: dans les sondages elles placent ce critère en 2e position, comme les
hommes, simplement elles lui accordent un peu moins d’importance que les hommes, un tout petit
peu… Au fait, quel est le critère numéro 1, si ce n’est pas l’argent ? Nous y reviendrons plus tard. Je
pense que vous le connaissez, je vous laisse deviner, ou lire cet article du monde.
Pourquoi la majorité des gens accorde tant d’importance à l’argent dans le choix d’un métier ?
Sommes-nous cupides?
 

Combien faut-il pour bien vivre ?

 
Le premier argument sérieux touche à la sécurité matérielle. Une peur communément partagée est
celle de manquer. Il faut une certaine confiance en soi, ou une certitude qu’autre chose de plus
essentiel nous tient pour accepter de prendre ce risque.
Or il est vrai qu’un français sur 4 en 2017 déclarait ne pas réussir à boucler ses fins de mois !
Alors combien faut-il gagner pour vivre confortablement ?
La réponse est complexe, car elle dépend du niveau de vie à partir duquel vous vous estimez « à
l’aise », et de ce que vous pouvez observer chez les autres. Ainsi un sondage révélait que ce salaire
idéal serait de 2683€ nets/mois en moyenne
. Pour comparaison, le salaire médian est de 1800€
environ , c’est à dire que la moitié de la population gagne moins de 1800€.
Deuxièmement vous pouvez désirer bien plus que ce salaire idéal. Par désir de réussite ou
d’ascension sociale, par besoin de reconnaissance, ou parce que vous aspirez à un niveau de vie
élevé.
 

La publicité, une incitation permanente :

 
Un problème est que nous avons constamment sous les yeux des richesses matérielles auxquelles
nous ne pouvons pas accéder. La publicité nous incite à consommer toujours plus, car c’est ce qui
fait tourner la machine économique, créant de l’emploi et donc des richesses pour acheter toujours
plus… Découvrant ces objets parfois inventés tout exprès pour nous tenter, nous estimons qu’ils
nous les faut. Ils commencent à nous manquer, et plus nous en entendons parler, plus nous les
voyons, plus ils deviennent une obsession
. Jusqu’à l’acte d’achat. Puis ça recommence, à l’infini.
Ainsi si toute la population disposait du revenu idéal cité plus haut, il est très probable que très vite
nous considérions qu’il ne soit plus suffisant.
En réalité l’argent est une condition nécessaire, mais absolument pas suffisante pour apprécier la
vie. D’autres conditions doivent être remplies, et elles nous concernent tous, à des degrés divers. En
se focalisant sur l’argent, nous sommes certains de rester insatisfaits toute notre vie, quelque soit
notre revenu il en faudra toujours plus !
Nous aborderons ces autres conditions en détail dans les prochains articles. Mais vous l’avez
probablement compris, le plus important d’entre eux est le sens, pour les trois quarts des jeunes
sondés.
 

Le sens du travail :

 
Qu’est-ce que le sens du travail ? Vaste question ! Il renvoie à un besoin de se réaliser dans et par le
travail, atteindre ses idéaux, devenir celui ou celle qu’on rêverait d’être.
Le sens du travail, c’est encore agir suivant nos valeurs, notre éthique, notre idée personnelle du
Bien. Occupez un poste en contradiction avec vos idéaux, vous perdrez l’estime de vous. Si ce sont
vos valeurs que votre société met en cause, votre motivation dégringolera, vous serez inefficace
voire nuisible pour l’entreprise.
Après le sens du travail, vient la reconnaissance sociale. Même si vous n’êtes pas narcissique, il en
faut quand même toujours un peu pour se sentir utile à la société.
Puis vient le plaisir, composante très personnelle. C’est un moteur intime, dont le carburant est
différent pour chacun. Plaisir lié à la connaissance, au pouvoir, à la créativité etc. Les tests
d’orientation s’appuient beaucoup sur ces critères pour vous aider à déterminer votre orientation.
C’est pour cela qu’ils sont séduisants au départ, mais attention de ne pas les laisser décider à votre
place ! J’ai écris un petit article pour vous mettre la puce à l’oreille sur les limites des testsd’orientation en ligne notamment.
 
Finalement, pourquoi la vie du jeune millionnaire dans son hamac peut elle paraître ennuyeuse au
bout d’un moment ?
L’argent est indispensable, mais pour qu’un métier nous soit agréable un compromis est nécessaire
incluant les autres dimensions de l’existence:
1.Le besoin d’argent nous oblige à travailler.
2.Le sens et la reconnaissance sociale nous aident à supporter le travail.
3.Le plaisir peut nous faire aimer le travail.
Et vous, le hamac, ça vous tente ?
Katell


 

 

  • Katell
    ÉCRIT PAR :
    Katell est Psychologue, titulaire d'un master de sociologie elle est spécialisée dans l'orientation scolaire est a créé un blog : secretsdorientation.fr

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.