baby-sitter : un job enrichissant

baby_sitter

Garder et prendre soin d’enfants pendant l’absence de leurs parents nécessite des compétences variées et une grande adaptabilité, ce qui fait du métier de baby-sitter un métier non seulement passionnant mais aussi riche en émotions. Vous souhaitez vous lancer dans le baby-sitting et accompagner des jeunes enfants au quotidien ? Voici quelques informations essentielles pour savoir si cette voie est faite pour vous.

Le baby-sitter : un couteau suisse de l’enfance

Les services rendus par un baby-sitter sont multiples. Il s’agit tout d’abord de veiller au bien-être de l’enfant dans les faits et de l’accompagner dans son quotidien : assurer sa sécurité, préparer ses repas et ses boissons, l’aider dans sa toilette ou la prendre en charge et autres gestes essentiels à son confort.
Cependant, le baby-sitting est loin de se limiter à cela : si vous souhaitez accompagner de jeunes enfants, il faudra aussi être capable de leur proposer des activités d’éveil ludiques et parfois, de leur apporter une aide scolaire.

Baby-sitter, un métier profondément humain

Si la garde d’enfants nécessite de grandes capacités d’adaptation, c’est avant tout un métier qui demande une approche humaine de qualité : il s’agit de créer un lien de confiance riche avec les enfants afin de pouvoir assurer leur bien-être. Ainsi, le baby-sitter doit pouvoir non seulement être curieux et à l’écoute de l’enfant, mais aussi adapter sa posture à son âge.
Il est essentiel d’avoir une attitude bienveillante et d’être capable de communiquer avec justesse et précision : la qualité de la relation avec l’enfant (et les parents) est essentielle.
Dans l’idéal, des connaissances en psychologie de l’enfant seront précieuses.

Les caractéristiques du métier

La garde d’enfants à domicile a de nombreux avantages. Tout d’abord, c’est un métier qui permet des possibilités d’embauche nombreuses : aujourd’hui, de nombreux sites permettent de mettre en relation les particuliers et leurs clients potentiels, il est ainsi possible de proposer ses services en toute simplicité en passant par exemple par des sites d’annonces de baby-sitter tels que Aladom.
Ce métier permet également de créer des contacts humains et possède l’avantage non négligeable d’avoir des horaires majoritairement flexibles.

Salaire et diplômes

En 2019, le tarif moyen fixé pour une heure de baby-sitting se situe entre 8 et 12 euros, avec un plafond minimum qui correspond au SMIC en vigueur soit 7,79 euros nets.
Cela dit, il faut cependant bien garder à l’esprit que ces chiffres peuvent varier considérablement selon les services demandés (aller chercher les enfants à l’école…) et le contexte dans lequel il est exercé (via une agence, en tant que particulier…).
Le baby-sitting n’exige pas de diplôme, cependant, le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) seront grandement appréciés.

Le métier de baby-sitter est ainsi bien plus complexe et riche qu’on ne le pense : c’est un métier qui demande des compétences pratiques pointues mais qui nécessite également d’avoir une véritable fibre humaine et de la créativité à revendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*