Travailler en crèche : les métiers possibles

creche_paris
De nombreux métiers pour travailler en crèche

 

Travailler en crèche : de nombreuses possibilités

 
Vous avez envie de travailler au contact de jeunes enfants ou de tout-petits ? de les accompagner dans leur éveil et de prendre soin d’eux au quotidien. Les métiers pour travailler en crèche sont fait pour vous. Nous vous proposons un décryptage sur ces nombreux métiers de la petite enfance, afin de vous orienter du mieux possible et vous aider à faire votre choix.
 

Auxiliaire de puériculture

 
En crèche, l’auxiliaire de puériculture va être au plus près des enfants : il ou elle aura pour rôle, aussi bien de les accompagner dans les gestes du quotidien (hygiène, alimentation), que dans les activités variées et stimulantes pour leur âge. Les auxiliaires de puériculture font également le lien avec les parents au quotidien : ils les accueillent, les rassurent et sont à leur écoute de façon générale.
Afin d’exercer ce métier, le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) est requis.
 

Puériculteur/Puéricultrice

 
Un puériculteur ou une puéricultrice peut également exercer son métier en milieu hospitalier, il sera l’agent principal de la crèche : infirmier ou infirmière diplômée, spécialisé(e) dans les soins aux enfants ou détenteur/rice du Diplôme d’État de Puériculture (DEP), il ou elle accompagne les enfants au quotidien mais a aussi un rôle important de conseil et d’éducation auprès des parents.
 
 
enfants_ecriture
 

Éducateur/Éducatrice jeunes enfants

 
Détenteur du(DEEJE) (Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants), l’éducateur jeune enfant est un professionnel qui va se concentrer tout particulièrement sur l’éveil et l’épanouissement des petits. Il organise des activités adaptées à leur âge et à leur développement (comptine, peinture…). Il ou elle doit aussi être capable de déceler des troubles (comportementaux ou autre) chez les enfants et d’accompagner les parents.
 

Salaires

 
Les salaires en crèche sont variés et dépendent du poste occupé.

En début de carrière, un auxiliaire de puériculture touche généralement l’équivalent du SMIC.
Pour ce qui est des diplômes de niveau BAC+3 (puériculteur/trice et éducateur/trice spécialisé/e), le salaire net varie de 1300 à 1500 euros mensuel, et peut atteindre 2000 euros net en fin de carrière.
 

De nombreuses évolutions possibles

 
Travailler en crèche est aussi un bon moyen de pouvoir faire évoluer son métier si le besoin s’en fait sentir.
Un(e) auxiliaire de puériculture peut, au bout de 3 ans d’exercice, passer le concours de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) afin de devenir puériculteur/rice.
Après quelques années d’expérience, un/e puériculteur/trice peut également devenir directeur ou directrice de crèche.
Enfin, un éducateur/rice spécialisé pourra s’orienter vers des postes de direction de structure d’accueil.

Travailler dans une crèche permet donc d’accéder à des professions de la petite enfance aussi riches que variées. Celles-ci demandent à la fois d’avoir une grande fibre humaine, mais aussi de la créativité, des capacités d’écoute et de communication. Si vous aspirez à travailler aux côtés de jeunes enfants, vous y trouverez certainement une source d’épanouissement. L’autre avantage de la crèche est qu’il s’agit d’un univers ou les possibilités d’évolutions sont nombreuses. C’est aussi un excellent moyen d’acquérir des bases solides dans les professions de la petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*