Blog

Techniciens : et si vous alliez travailler en Suisse ?

technicien en suisse

 

Vous exercez un métier qui nécessite des compétences techniques dans le domaine de l’industrie, du bâtiment ou de la construction ? Dans ce cas, le marché du travail suisse vous ouvre les bras ! Les entreprises de ce pays recherchent en permanence des techniciens et des ouvriers qualifiés et sont souvent prêtes à recruter des étrangers. Découvrez comment trouver un emploi technique en Suisse !

Quels sont les métiers techniques qui recrutent en Suisse ?

La plupart des gens associent spontanément la Suisse avec les paysages bucoliques, le chocolat au lait, les banques et les montres de luxe. Ce que l’on sait moins, c’est que ce pays regorge d’entreprises du secteur industriel à la pointe dans leurs domaines respectifs : agroalimentaire, pharmaceutique et biotechnologies, transports, électronique, industries manufacturières, et bien entendu horlogerie. Toutes ces entreprises sont en permanence à la recherche de techniciens bien formés et expérimentés :

  • électriciens
  • agents de maintenance
  • automaticiens
  • dessinateurs industriels
  • opérateurs et opératrices en horlogerie
  • polisseurs, fraiseurs, décolleteurs…

Les nombreuses entreprises helvétiques qui œuvrent dans le domaine du bâtiment et de la construction recrutent également un grand nombre d’ouvriers qualifiés et de techniciens :

  • constructeurs métalliques
  • monteurs en échafaudages
  • maçons
  • plombiers
  • électriciens du bâtiment
  • techniciens sanitaires
  • frigoristes, techniciens en chauffage et en ventilation
  • serruriers
  • plaquistes, carreleurs, ferronniers
  • paysagistes…

Comment trouver un emploi technique en Suisse ?

Vous souhaitez trouver un emploi dans le domaine de l’industrie ou de la construction en Suisse ? Vous pouvez bien entendu être recruté directement par les entreprises concernées. Cependant, nombre d’entre elles passent par des agences de placement spécialisées telles que Pemsa. En effet, ces professionnels du recrutement leur font gagner beaucoup de temps tout en leur garantissant que les candidats répondent parfaitement à leurs attentes. Les techniciens et ouvriers qualifiés peuvent alors être embauchés directement par l’employeur final ou réaliser une mission en intérim. Pour un Français qui souhaite travailler en Suisse, les agences de placement spécialisées constituent une porte d’entrée idéale.

Vous pouvez retrouver de nombreuses offres de postes en intérim ou en fixe dans les métiers techniques de l’industrie, de la construction et du bâtiment sur le site pemsa.ch.

Travailler en Suisse quand on est Français

La Suisse est un pays qui ne connaît pas la crise et dans lequel le marché de l’emploi est extrêmement dynamique, avec un taux de chômage quasi inexistant. Le pays forme de nombreux techniciens dans tous les domaines, notamment par la voie de l’apprentissage qui est très développée et valorisée dans ce pays. Toutefois, cela ne suffit pas à répondre à la demande de main-d’œuvre qualifiée des entreprises suisses. L’administration helvète accorde donc volontiers des permis de travail aux étrangers afin de combler ce manque.

Les Français qui souhaitent travailler en Suisse peuvent choisir entre deux possibilités : soit s’installer en Suisse, soit être domiciliés en France voisine et passer la frontière tous les jours ou toutes les semaines.

Si la partie ouest de la Suisse est francophone, l’autre moitié est germanophone. La maîtrise de l’allemand est généralement exigée pour travailler dans les cantons concernés.

Quel est le salaire d’un technicien en Suisse ?

La Suisse est un pays au niveau de vie très élevé. Cela se traduit par des salaires et des prix bien plus importants qu’en France. Un technicien ou un ouvrier spécialisé avec quelques années d’expérience peut espérer un salaire compris entre 4 000 et 5 000 francs suisses bruts mensuels, soit environ 4 000 à 5 000 euros au taux de change moyen en 2023. Les charges sociales sont moins importantes en Suisse qu’en France. Si vous optez pour le statut de frontalier, vous devrez vous acquitter de l’impôt sur le revenu soit en France soit en Suisse en fonction du canton dans lequel vous travaillerez.

A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter