disponible nouveaux métiers organisation rigueur Sans diplomes

Le métier d’enquêteur client / mystère

enquêteur client mystère
 

Envie d'évoluer ou de changer de métier ?

🎯 Faites le point sur votre situation professionnelle

✔️ À distance où près de chez vous
✔️ Finançable à 100% par le CPF




 
Le métier d’enquêteur mystère ou auditeur-enquêteur comme son nom l’indique est assez mystérieux. On vous explique tout sur qualités requises, les débouchés, les salaires pour ce métier méconnu mais passionnant.
 

C’est quoi un client mystère ?

 
Un client mystère souvent appelé enquêteur-auditeur est une personne qui essaye d’évaluer les services, les prestations, ou les produits proposés par une société en se faisant passer pour un client « normal ».
 
Comme le souligne sébastien dans un commentaire, un auditeur-enquêteur est avant tout un professionnel de l’observation et de la dissimulation. Il veille au secret professionnel et à la neutralité de son jugement.

Il est en quelque sorte un faux client qui va permettre aux entreprises d’identifier leurs forces et leurs faiblesses.

Dans un restaurant par exemple, il commandera plusieurs plats afin de juger de la qualité du service et des plats proposés.
 

Les qualités pour devenir enquêteur client

 

  • Discipline: l’enquêteur doit respecter consciencieusement tous les points que souhaite évaluer son employeur
  • Discrétion: le fait d’être identifié va fausser l’enquête et il faut savoir rester discret
  • Sens critique: savoir retranscrire les différents points avec précision et justesse
  • Mobilité: de nombreux déplacements pour pouvoir obtenir un maximum de missions.
  • Autonomie: il agit souvent seul et doit faire preuve d’initiatives
  • Réactivité: il faut agir et anticiper les imprévus
  • Organisation: les missions variées avec de nombreux déplacements nécessitent un bonne organisation

 

Un métier qui recrute ?

 
Cela va vous paraître surprenant mais les offres d’emplois pour un enquêteur client mystère sont pharaoniques ! comme l’atteste notre fiche métier sur les enquêteurs sondeurs.
 
Sur le marché ouvert de l’emploi les offres explosent et si ce métier propose peut d’évolutions de carrière il reste un excellent travail saisonnier ou temporaire.
 

Le salaire d’un auditeur-enquêteur ?

 
La base de salaire d’un enquêteur-client mystère est le SMIC mais comporte beaucoup de compensations méconnues. Comme le souligne Sébastien, un auditeur-enquêteur a un salaire basé sur le forfait de saisie qui inclut :

  • la visite et la saisie du questionnaire
  • la prise de photos
  • l’enregistrement audio

La base de calcul est le SMIC horaire +10% de congés payés et 10% d’indémnitées de fin de mission (comme en intérim). On peut également rajouter les primes suivantes :

  • primes kilométriques
  • bonus de réalisation dans les temps
  • remboursement des frais (péages, hôtels, restaurants)

 

Les départements qui recrutent

 
Autre énorme avantage de la profession, elle recrute partout quel que soit le département. Le département de la Haute-Saône et la région parisienne étant tout de même un cran en dessous toute proportions gardées.
 





A propos de l'auteur

Fabrice Durand

Fabrice Durand

Fondateur de plusieurs sites dédiés à l'orientation professionnelle, dont top-metiers.fr et Franceapprentissage.fr, Fabrice Durand se consacre aujourd'hui à aider les autres à trouver leur voie.

Ancien spécialiste en analyse de données et formateur pendant 5 ans, il a réussi sa reconversion en tant qu'entrepreneur. Aujourd'hui, il aspire à ce que chacun trouve le même épanouissement dans son métier.

En tant que conférencier, Fabrice a partagé ses connaissances et son expérience lors de nombreuses conférences et événements publics, abordant des sujets tels que les tendances du marché du travail et les stratégies d'orientation réussies.

Il gère également plusieurs groupes sur les réseaux sociaux consacrés à l'orientation, partageant son expérience pour aider les autres à s'épanouir professionnellement.

3 Commentaires

Cliquez ici pour commenter

  • Étant moi-même du métier, je trouve la description trop vague, et les fautes d’orthographe comme de syntaxe dommageables.

    Pour exercer ce métier sur le long terme et à temps plein, c’est tout à fait possible, mais il faut savoir plusieurs choses peu communes au monde de l’emploi français :

    1.Un auditeur-enquêteur est forcément vacataire de part la nature du métier
    2. Un auditeur-enquêteur est mobile (pour éviter de se faire repérer ou pour optimiser ses revenus et les chances d’obtenir des missions)
    3. Un auditeur-enquêteur est avant tout un professionnel de l’observation et de la dissimulation. Secret professionnel et neutralité sont obligatoires (attention ! neutralité ne veut pas dire froideur ou absence d’émotions et de ressentis, au contraire, le but du jeu est que l’interlocuteur ne se doute de rien; il faut se fondre dans la masse, et passer pour un vrai client).
    4. Un auditeur-enquêteur est autonome, réactif et organisé (quand on prend de l’expérience, il arrive souvent qu’on nous demande d’improviser des déplacements parfois loin de notre domicile, et qu’il faille avancer les frais, et bien sûr, pas le temps forcément de chercher les meilleurs prix, il vaut mieux donc avoir une réserve financière)
    5. Le volet du salaire n’est pas pertinent; un auditeur-enquêteur a un salaire basé sur le forfait de saisie (donc un package incluant la visite et la saisie du questionnaire, la prise de photos et l’enregistrement audio si nécessaires), dont la base de calcul est le SMIC horaire +10% CP et 10% IFM, comme en intérim, en fait; puis à ça se rajoutent des primes kilométriques, des bonus de réalisation dans les temps, et le remboursement des péages, hôtels, restaurants si nécessaires dans le cadre de la tournée, et bien sûr si le bureau d’étude l’a validé en amont.

    Parfois, on a une liste de course imposée et remboursée, un peu de carburant, un repas au restaurant ou en fast-food, une glace, une boisson, etc.

    Mais il faut comprendre que ces “avantages” sont NON NEGLIGEABLES quand on en fait son métier car :

    – Non soumis à l’imposition
    – Gonflant très largement le salaire final net, et pourtant faisant entièrement partie de celui-ci.

  • Merci beaucoup pour votre témoignage concernant cette profession méconnue du grand public.

    Nous avons remanié l’article grâce à vos informations, et vous en remercions.