Métiers des drones : une filière d’avenir

metiers_avec_un_drone
 




 

Des métiers innovants et très prisés par les jeunes :

Longtemps considérés comme des jouets pour les grands, les drones sont devenus aujourd’hui des outils formidables. Utilisés dans l’agriculture, l’armée, le nettoyage, la photographie etc… ils rendent de précieux services et sont devenus une source d’emploi méconnue mais très apprécié par la nouvelles génération.

Drone data analyst :

Le drone data analyste, va consacrer une grande partie de son temps de travail à l’analyse et la valorisation des données (images) collectées sur le terrain. Il est chargé de mettre en place ces logiques de collecte et d’analyse des données. Pour ce faire, il met en place et configure des outils en fonction des évolutions du site et des besoins pour l’analyse (Google Tag Manager, Amplitude,…). Il produit rapports à destination des équipes internes en mettant en place des outils et des process qu’il développe lui même. A ce titre il doit maitriser parfaitement la programmation informatique et les bases de données.

Débouchés : assez faibles pour l’instant… / Salaire : 3000 à 4000 € brut /mois

Formateur de pilote de drone :

Le formateur de pilote de drone, doit apprendre les règles de sécurité ainsi que le perfectionnement d’un pilotage rationnel qui respecte les réglementations du transport aérien. Il enseigne à l’élève le choix des diverses machines en fonction de la typologie de la mission. la mise en place d’une planification de vol. Les démarches administratives nécessaires à l’exploitation des aéronefs ainsi que la maintenance et l’entretien de ce dernier. Enfin il délivre une attestation de formation valable pour la DNC (Déclaration de Niveau de Compétence) au stagiaire.

Télé-pilote de drone :

Le pilote de drone sait piloter en mode gyroscopique et/ou assister de GPS, il prend des vues aériennes fixes ou mobiles fluides et exploitables. Il sait contrôler un plan de vol, des données techniques du drone et vérifier le niveau de l’autonomie de vol ainsi que les conditions météorologiques. Il Transmet et échange les informations de vol au personnel technique au sol. Mais il est également capable de mettre en place des mesures d’urgence ainsi que d’utiliser les logiciels aéronautiques, le code de l’aviation civile, les cartes aéronautiques, les éléments de base en météorologie.

Débouchés : en forte croissance / Salaire : 30 à 60 K€/an selon le profil

Quelle formation pour piloter un drone ?

Pour espérer piloter ou enseigner sur les drones, il est impératif de détenir au préalable, un brevet théorique pilote ULM ainsi qu’une attestation de formation à la pratique de vol d’UAV (Unmanned Aerial Vehicle). Grâce à ca vous pourrez prétendre à une DNC (Déclaration de Niveau de Compétence), permettant de passer à l’étape suivante : figurer sur une liste établie par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) mentionnant la nature de l’activité, ainsi que le type de misions (durée/ poids du drone/altitude etc…)

  • ÉCRIT PAR :

    je m’occupe des statistiques de tous les métiers en France. débouchés, grilles des salaires, villes qui recrutent etc…

Laissez un commentaire