Conseiller funéraire salaire, débouchés, cv etc..

CONSEILLER FUNERAIRE

conseiller_funéraire_salaire_débouchés

De bons débouchés
Un relationnel au cœur du métier
Une disponibilité de chaque instant
Un niveau d’études peu élevé
Des salaires proches du SMIC

 

 



 

débouchés :

 

salaire_conseiller_funéraire
Un métier avec de bons débouchés

Les métiers autour du funéraire ce sont aujourd’hui plus de 2 500 entreprises ce qui fait plus de 20 000 personnes en France.

C’est un secteur qui ne cesse de croître, et l’augmentation exponentielle des décès prévue pour ces prochaines années (100 000 décès supplémentaires prévus dans dix ans, selon l’INSEE) promet d’énormes débouchés pour le futur.

Ce job exige une grande mobilité, il faut être prêt à tout moment car les décès ne sont malheureusement pas prévisibles.

Point positif, la plupart des embauches se font en CDI ce qui est gage d’une certaine stabilité de l’emploi.

Enfin des possibilités d’évolutions existent vers les métiers d’assistant funéraire ou encore de maître de cérémonie. Mais bien souvent ces jobs se cumulent.

 

qualités requises :

 

qualité-social
Le relationnel est important pour ce métier

Méthodique : Ce métier demande un sens de l’organisation important ainsi qu’une une rigueur extrême pour gérer rapidement les obsèques dans les moindres détails tout en respectant la réglementation.
 
Relationnel : Il faut savoir mener un entretien avec la famille et les proches, animer une cérémonie et posséder un bon sens de l’écoute.
 
Force de caractère : Ce métier requiert un bon équilibre psychologique pour faire face à la détresse des familles.

êtes vous fait pour le métier de conseiller funéraire ? faites un test d’orientation métier entièrement personnalisé.

Formation :

 
Il s’agit d’un métier accessible sans diplôme, cependant un niveau Bac voir Bac+2 (BTS commercial) est souhaité car il faut posséder des qualités rédactionnelles à la hauteur de la tâche. Une formation d’environ 210 heures est obligatoire pour exercer la profession, elle est souvent financée par les entreprises de pompes funèbres. On y retrouve 140 h de théorie (hygiène, sécurité, législation, psychologie, pratiques et rites funéraires, encadrement, produits, services, conseil à la vente, réglementation commerciale…) et 70 h de pratique à effectuer au sein d’une entreprise. L’ensemble étant sanctionné par un diplôme.

Quels sont les diplômes les plus adaptés :

  • bac pro commerce
  • bac pro services (accueil, assistance, conseil)
  • bac pro vente (prospection, négociation, suivi clientèle)
  • BTS NRC – négociation et relation client
  • BTS MUC – management des unités commerciales
  • DUT TC – techniques de commercialisation
  • DUT GEA – gestion des entreprises et des administrations option finance-comptabilité.

Vous pouvez obtenir gratuitement et rapidement des informations sur les formations en vente et commerce en remplissant le formulaire ci dessous :
 

 

salaire :

 

bulletin_de_paie
Salaire moyen : 1551€ brut / mois

Le salaire moyen d’un conseiller funéraire est de 1551 € brut/mois soit environ 1205€ net/mois. Ce salaire n’inclut pas les primes qui dépendent de l’activité mortuaire.

Le salaire d’un conseiller funéraire varie de 1150€ net/mois à 1311 € net/mois (sans les primes) pour un ouvrier.

Le salaire d’un conseiller funéraire varie de 1216€ net/mois à 1499€ net/mois (sans les primes) pour les techniciens et agents de maitrise.

Le métier de conseiller funéraire est en moyenne rémunéré à 5% de plus que le SMIC.

source => grille de salaire d’un conseiller funéraire
 





  • ÉCRIT PAR :

    je m’occupe des statistiques de tous les métiers en France. débouchés, grilles des salaires, villes qui recrutent etc…

Laissez un commentaire